Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américains

Wall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américains

Wall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américainsWall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américains

(Reuters) - Les principales valeurs à suivre jeudi à Wall Street.

* CISCO SYSTEMS a publié mercredi un chiffre d'affaires et un bénéfice trimestriels meilleurs que prévu, la demande de commutateurs et routeurs ayant aidé à compenser la faiblesse des dépenses des clients traditionnels de l'équipementier télécoms. Le titre gagnait près de 7% dans des échanges d'avant-Bourse.

* KELLOGG'S a fait état jeudi d'une hausse moins marquée que prévu de ses ventes au quatrième trimestre, conséquence de la faiblesse de la demande en Europe et dans la région Asie-Pacifique, et il a révisé à la baisse ses objectifs à long terme. Dans des échanges d'avant-Bourse, le titre du numéro un mondial des céréales pour le petit-déjeuner perdait 3,5%.

* BAIDU - Le désir du premier moteur de recherche en ligne chinois de se développer dans le mobile, un marché moins rémunérateur, a pesé sur son chiffre d'affaires au quatrième trimestre et cette tendance devrait persister sur les premiers mois de 2015. En avant-Bourse, l'action Baidu cédait plus de 7%.

* TESLA MOTORS n'a pas atteint ses objectifs de ventes au quatrième trimestre et le bénéfice du constructeur automobile est ressorti en deçà des attentes des analystes, mais son directeur général estime que la trajectoire de croissance du groupe d'ici 2025 pourrait porter sa capitalisation boursière à 700 milliards de dollars, à peu près celle d'Apple. Dans des échanges d'avant-Bourse, le titre Tesla perdait plus de 7%.

* EXPEDIA a annoncé jeudi son intention de racheter son rival ORBITZ WORLDWIDE pour 1,38 milliard de dollars (1,17 milliard d'euros), la société voulant élargir sa base de clientèle dans un secteur très concurrentiel. Dans des échanges d'avant-Bourse, le titre Orbitz prenait 22,5% à 11,79 dollars, se rapprochant du prix de l'offre, de 12 dollars par action, d'Expedia. Le titre de ce dernier avançait de près de 10%.

* FORTRESS INVESTMENT GROUP - UniCredit a signé un accord en vue de la cession de sa filiale de gestion de créances douteuses UCCMB à un consortium gérant des prêts sous-perfomants emmené par la société d'investissement américaine.

* MICROSOFT a racheté N-trig, un spécialiste israélien des stylets et puces numériques pour les écrans tactiles, pour au moins 200 millions de dollars, écrit le site financier Calcalist jeudi. N-trig était valorisé 75 millions de dollars, à l'occasion d'une levée de fonds en février 2014.

* WHOLE FOODS a annoncé mercredi que ses ventes s'accéléraient à périmètre comparable pour le trimestre en cours, provoquant une hausse de 2,2 du titre en avant-Bourse.

* APPLIED MATERIALS a annoncé une hausse de 7,7% de son chiffre d'affaires à 2,36 milliards de dollars, porté par la demande des fabricants de puces pour les smartphones, avec un bénéfice net de 28 cents par action (c. 21 cts il y a un an). Le titre cédait 1,7% en avant-Bourse.

* METLIFE a annoncé un bénéfice net supérieur aux attentes pour le quatrième trimestre 2014 grâce aux gains dégagés de ses investissement et produits dérivés.

* NVIDIA, qui conçoit des puces pour les cartes graphiques, a publié des résultats meilleurs que prévu au quatrième trimestre. Son titre prenait 5,3% en après-Bourse.

* TRIPADVISOR a fait état d'un bond de 80% de son bénéfice du quatrième trimestre 2014, grâce aux revenus de la publicité et des abonnements. L'action prenait près de 5% en avant-Bourse.

* BOEING a déclaré qu'il n'étudiait pas la possibilité de relancer son avion de ligne 757 avec de nouveaux moteurs.

* AVON a annoncé une baisse de 12% de son C.A. trimestriel, en raison d'une baisse de la demande au Brésil, son principal marché, et d'un dollar en hausse.

* MCGRAW HILL FINANCIAL, société-mère de l'agence de notation Standard & Poor's, a publié jeudi une perte trimestrielle d'un milliard de dollars, en raison d'une charge de ,5 milliard liée à des contentieux juridiques.

* MANCHESTER UNITED a dit qu'il était toujours en mesure d'atteindre ses objectifs financiers annuels après que le club de football anglais a fait était pour le deuxième trimestre de l'exercice 2014-2015 d'un chiffre d'affaires en baisse de 14%, conséquence de sa non-qualification pour la Ligue des champions cette saison.

* APACHE a vu ses comptes du troisième trimestre 2014-2015 plonger dans le rouge après que le groupe a passé une dépréciation de quelque 5,2 milliards de dollars sur ses actifs dans le pétrole et le gaz à la suite de la chute des cours du brut.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...