Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Les valeurs à suivre à Wall Street

Wall Street : Les valeurs à suivre à Wall Street

Wall Street : Les valeurs à suivre à Wall StreetWall Street : Les valeurs à suivre à Wall Street

NEW YORK (Reuters) - Liste des principales valeurs à suivre jeudi à Wall Street.

* GOLDMAN SACHS a fait état jeudi d'un bénéfice trimestriel réduit de plus de moitié et nettement en deçà du consensus Thomson Reuters I/B/E/S, à 1,98 dollar par action (contre 3,89 dollars attendu), affecté par un trading morose et des frais juridiques en nette hausse. Le titre de la banque baisse de 0,21% à 211,81 dollars en avant-Bourse.

* CITIGROUP a publié jeudi son bénéfice trimestriel le plus élevé en huit ans (à 4,85 milliards de dollars, ou 1,51 dollar par action), ses efforts de restructuration et de réduction des coûts ayant porté leurs fruits, parallèlement à une chute des frais juridiques. L'action progresse de 2,55% à 57,90 dollars dans les échanges d'avant-Bourse.

* EBAY a annoncé jeudi un chiffre d'affaires du deuxième trimestre en hausse de 7%, à 4,38 milliards de dollars contre 4,10 milliards un an plus tôt, porté par l'activité de son service de paiement électronique PAYPAL HOLDINGS dont la scission est prévue vendredi. La service d'enchères en ligne a également annoncé un nouveau programme de rachat d'actions d'un milliard de dollars.

* INTEL a publié mercredi un chiffre d'affaires et un résultat trimestriels supérieurs aux consensus des analystes, la croissance des centres de données et de l'internet des objets ayant permis de compenser la faiblesse de la demande de PC qui a grevé le segment des microprocesseurs.

* NETFLIX a annoncé mercredi une nette hausse de son chiffre d'affaires trimestriel, le service de vidéo en ligne ayant gagné plus d'abonnés dans le monde entier qu'il ne l'envisageait, résultat de son expansion rapide en dehors des Etats-Unis, un marché qui arrive à maturité. Netflix a ajouté que son service TV et cinéma en streaming pourrait ne pas arriver en Chine en 2016 comme prévu.

* BLACKSTONE GROUP, première société mondiale de capital-investissement, a annoncé jeudi avoir vu son bénéfice avant impôt, charges et amortissements - qu'il appelle "résultat économique net" (ENI) - plonger de 62% au deuxième trimestre, à 508 millions de dollars contre 1,33 milliard un an plus tôt. Le groupe impute ce recul à la faiblesse mondiale des marchés actions, qui a pesé sur certains de ces actifs. Le titre recule de 3,7% à 39,80 dollars dans les échanges d'avant-Bourse.

* STERICYCLE, société spécialisée dans l'élimination des déchets, a annoncé l'achat de Shred-it International, prestataire spécialisée dans la destruction sécurisée de données, pour 2,3 milliards de dollars.

* KINDER MORGAN. Le spécialiste des oléoducs et gazoducs a fait état d'un bénéfice en baisse de près de 29% au deuxième trimestre, par rapport au trimestre précédent, mais il n'en a pas moins augmenté son dividende trimestriel de 14%. Le bénéfice est de 3 millions contre 9 millions.

* GENESIS ENERGY. Le groupe d'oléoducs a annoncé le rachat des activités de services et des oléoducs d'ENTERPRISE PRODUCTS PARTNERS dans le Golfe du Mexique pour environ 1,5 milliard de dollars.

* QUALCOMM. La Commission européenne a ouvert deux procédures formelles d'examen sur d'éventuels abus de position dominante de Qualcomm sur le marché des jeux de semi-conducteurs (chipsets) utilisés dans les appareils d'électronique grand public.

* BLACKROCK. L'actionnaire activiste Carl Icahn a fustigé mercredi le numéro un mondial de la gestion d'actifs, le qualifiant de "société extrêmement dangereuse" en raison de la prévalence de ses produits de fonds indiciels (exchange-traded funds ou ETF) qui, selon lui, sont illiquides.

* AMAZON. Les commerçants ayant participé aux soldes de "Prime Day" d'Amazon ont vu leurs ventes augmenter de 80% par rapport à l'an dernier, selon les données provisoires du cabinet d'études sur le commerce en ligne, ChannelAdvisor.

* DOMINO'S PIZZA a annoncé une hausse des ventes trimestrielle à périmètre comparable meilleure que prévu, grâce à des systèmes de commande en ligne et sur mobiles devenus plus performants. Ces ventes ont augmenté de 12,8% aux USA sur le trimestre clos le 14 juin, soit plus que les 11,1% donnés par Consensus Metrix.

* GOOGLE et SCHLUMBERGER publient leurs résultats après-Bourse.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...