Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Les investisseurs marquent une pause

Wall street : Les investisseurs marquent une pause

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York s'inscrit en léger repli lundi, les investisseurs s'accordant une pause entre le rebond de presque 10% entamé début juin et les annonces à venir de la Fed, prévues dès la semaine prochaine.

En toute fin de matinée, le Dow Jones recule de 0,2% à 13.253,6 points, tandis que le Nasdaq Composite rétrocède 0,3% à 3065,7 points.

La Fed doit organiser la semaine prochaine son séminaire annuel de Jackson Hole (Wyoming), qui pourrait laisser transparaître quelques-unes de ses intentions pour les mois qui viennent.

En ce sens, les 'minutes' du dernier comité stratégique de la Fed, qui seront publiées mercredi, devraient être scrutées à la loupe par la communauté financière.

En Europe, les investisseurs ont été cueillis à froid par des déclarations à nouveau très critiques de la Bundesbank envers le projet de rachats d'obligations souveraines par la BCE.

Beaucoup de stratèges avertissent que les marchés d'actions, qui ont beaucoup misé sur le scénario d'une intervention conjointe des banques centrales, s'exposent à un lourd dérapage en cas d'absence de mesures de la Fed ou de la BCE.

Un regain d'actualité sur le front des fusions-acquisitions (M&A) permet de tempérer ces inquiétudes.

Les titres Coventry bondissent de 18,5% après l'annonce du rachat de la mutuelle santé par le géant de l'assurance Aetna pour un montant de 7,3 milliards de dollars, dette nette comprise.

L'action de la chaîne de magasins de bricolage Lowe's chute de presque 6% après la parution de résultats trimestriels inférieurs au consensus de marché.

Best Buy lâche pas loin de 7% après la nomination d'Hubert Joly, un ancien cadre-dirigeant de Vivendi, comme directeur général et membre du conseil d'administration du distributeur d'électronique grand public. Un peu plus tôt, le distributeur d'électronique grand public avait annoncé le rejet de la proposition de Richard Schulze, le fondateur et ancien président du groupe, de racheter l'ensemble du capital.

Sur le compartiment technologique, Apple établit de nouveaux records historiques, au-delà de 660 dollars, tandis que Facebook s'enfonce toujours plus bas, cette fois sous le seuil des 19 dollars.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...