Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Les indices pourraient marquer le pas à Wall Street

Wall Street : Les indices pourraient marquer le pas à Wall Street

Wall Street : Les indices pourraient marquer le pas à Wall StreetWall Street : Les indices pourraient marquer le pas à Wall Street

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - En terminant dans le rouge vendredi soir, les principaux indices boursiers américains ont connu un coup d'arrêt après deux hausses hebdomadaires consécutives, le S&P 500 semblant incapable de se hisser au delà du record atteint le 14 janvier.

Avec une saison des résultats qui touche à sa fin, les investisseurs devront se contenter la semaine prochaine de l'agenda des indicateurs et des interventions de Janet Yellen pour se faire une opinion sur les perspectives de la politique monétaire américaine.

La nouvelle présidente de la Réserve fédérale est attendue jeudi devant la Commission bancaire du Sénat pour une audition semestrielle.

Elle y sera notamment invitée à donner son opinion sur l'impact qu'ont pu avoir les caprices de la météo aux Etats-Unis sur l'activité économique.

Yelena Shulyatyeva, économiste de BNP Paribas à New York, explique que les investisseurs et les économistes auront une attention toute particulière sur les réponses qu'apportera la présidente de la Fed aux "questions sur la météo, sur l'impact qu'elle pense que la météo a eu sur l'activité et à quel point la Fed s'en préoccupe."

Les intervenants devraient également surveiller les propos de Janet Yellen pour y déceler la trace des intentions de la Fed sur la poursuite du dénouement de son programme de rachats d'actifs.

Avec un retour du taux de chômage à un niveau proche de 6,5%, l'objectif de la Fed, le débat sur la nécessité d'un relèvement des taux directeurs commence à s'intensifier.

L'agenda des indicateurs de la semaine prochaine couvre plusieurs pans de l'activité économique, de la confiance des ménages aux chiffres préliminaires du produit intérieur brut américain au quatrième trimestre en passant par les commandes de biens durables et les ventes de logements neufs.

Si les chiffres américains de l'immobilier devraient encore une fois être affectés par les conséquences des aléas météorologiques, les indices de confiance des consommateurs devraient eux fournir des pistes aux investisseurs sur les chances de poursuite de la reprise économique.

"Si l'on regarde la confiance du consommateur, au delà de la question du climat, on voit que les perspectives économiques des consommateurs ne sont pas modifiées de manière tangible malgré la publication d'indicateurs qui semblent indiquer le contraire", a souligné Anastasia Amoroso, stratégiste de JPMorgan Funds à New York.

"Donc, si la confiance du consommateur s'avère conforme aux chiffres préliminaires, cela signifiera que la demande des consommateurs ne s'est pas du tout effondrée", a-t-elle poursuivi.

Sur l'agenda des résultats figurent encore quelques groupes dont les résultats seront scrutés, notamment un certain nombre de distributeurs dont Macy's, JC Penney ou encore Best Buy et Gap.

Sur les 441 sociétés cotés sur le S&P 500 qui ont déjà publié leurs trimestriels, 65,3% d'entre elles ont fait part de résultats meilleurs qu'attendu, un niveau légèrement inférieur à la moyenne de 67% enregistrés au cours des quatre derniers trimestres mais supérieure à la moyenne de 63% enregistrée depuis 1994.

Nicolas Delame pour le service français

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...