Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Les écarts n'excédent pas 0,3%

Wall Street : Les écarts n'excédent pas 0,3%

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a rouvert dans le calme mercredi, avec des écarts n'excédant pas 0,3% à la hausse comme à la baisse, en attendant la publication des 'minutes' de la dernière réunion de la Fed.

En toute fin de matinée, le Dow Jones recule de 0,3% à 16.473,1 points, tandis que l'indice composite du Nasdaq reprend 0,3% à 4167,4 points.

Après l'euphorie de la veille, les opérateurs reviennent soudain à la prudence à quelques heures de la parution des extraits de délibérations ('minutes') de la dernière réunion de la Réserve fédérale.

C'est à l'issue de ce comité que la Fed avait décidé, le mois dernier, de réduire ses injections de liquidités visant à soutenir l'économie, un véritable tournant dans la politique monétaire de l'institution.

Le compte-rendu qui sera publié ce soir devrait donc permettre aux investisseurs de mieux anticiper les futures actions de la banque centrale.

Par ailleurs, ADP a publié dans la matinée son étude mensuelle sur les créations d'emplois dans le secteur privé, d'où il ressort que 238.000 nouveaux postes se sont matérialisés au mois de décembre, contre un consensus qui était établi à 200.000 emplois.

Du côté des valeurs, Constellation Brands bondit de plus de 8% après avoir relevé sa fourchette cible de BPA ajusté pour l'exercice en cours à entre 3,10 et 3,20 dollars, contre 2,90-3,10 dollars en estimation précédente, à l'occasion de la présentation de trimestriels meilleurs que prévu.

Monsanto gagne 2,5% après avoir dépassé les attentes sur son premier trimestre 2013-2014, ce qui lui a permis de confirmer ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice.

L'action JCPenney plonge de 7%, bien que la chaine de grands magasins se déclare 'satisfaite' de ses performances durant la période des fêtes.

Sur le NYMEX, le cours du pétrole cède 0,2% à 93,5 dollars alors que l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a annoncé que les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis avaient diminué de 2,7 millions de barils d'une semaine sur l'autre.

Mais le brusque refroidissement ('vortex polaire') qui vient de frapper un bon tiers du territoire américain va complètement bouleverser la tendance des dernières semaines, avec très certainement une forte hausse de la consommation de fioul domestique à la clé.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...