Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Les "dollar stores" pèsent sur Wall Street, en attendant Yellen

Wall Street : Les "dollar stores" pèsent sur Wall Street, en attendant Yellen

Wall Street : Les Wall Street : Les

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a légèrement reculé jeudi, pénalisée par les distributeurs discount ("dollar stores") dans un marché prudent à la veille du discours très attendu que Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale, doit prononcer dans le cadre du symposium de Jackson Hole.

L'indice Dow Jones a perdu 33,07 points, soit 0,18%, à 18.448,41. Le Standard & Poor's 500, plus large, a reculé de 2,97 points (0,14%) à 2.172,47 et le Nasdaq Composite a cédé 5,49 points (0,11%) à 5.212,20.

Dollar General et Dollar Tree ont cédé respectivement 17,63% et 9,93% après avoir publié des ventes inférieures aux attentes, conséquence de la baisse des prix alimentaires, de la concurrence et de l'impact sur leur clientèle de la réduction des aides alimentaires aux ménages à bas revenus dans plusieurs Etats du pays.

Les derniers résultats trimestriels de la saison animent encore le marché mais le regard des investisseurs est déjà braqué sur Jackson Hole, dans le Wyoming, où Janet Yellen doit prendre la parole vendredi à 14h00 GMT à l'occasion du symposium économique annuel de la Fed de Kansas City, auquel participent des responsables de plusieurs grandes banques centrales du monde entier.

Jeudi, Esther George, la présidente de la Fed de Kansas City, et Robert Kaplan, qui dirige l'antenne de Dallas, ont ajouté leurs voix à celles déjà exprimées sur l'opportunité d'une hausse prochaine des taux, en jugeant que l'évolution actuelle de l'emploi et de l'inflation justifiait un resserrement progressif de la politique monétaire.

Les indicateurs économiques publiés ce jeudi confirment le scénario d'une poursuite de la croissance de l'économie américaine: les inscriptions au chômage ont baissé pour une troisième semaine consécutive et les commandes de biens durables hors aéronautique et défense ont poursuivi leur hausse.

Selon le baromètre FedWatch de CME Group, le marché estime à 18% la probabilité d'une hausse de taux lors de la prochaine réunion de la Fed, en septembre, et à environ 55% celle d'un relèvement du taux des "fed funds" en décembre.

Du côté des valeurs et contre la tendance, le joaillier Tiffany a gagné 6,4%, la plus forte hausse du S&P-500, après la publication d'un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes.

Son concurrent Signet Jewelers a plongé en revanche de 12,63%, la plus forte baisse du S&P derrière Dollar General, après avoir annoncé une contraction inattendue de ses ventes à magasins comparables au deuxième trimestre et abaissé sa prévision de bénéfice annuel.

Le groupe pharmaceutique Mylan a perdu 0,7% après avoir annoncé d'importantes remises sur l'EpiPen, son traitement des réactions allergiques graves, au lendemain des critiques d'Hillary Clinton, la candidate démocrate à la Maison blanche, sur l'envolée de ses tarifs.

(Patrick Vignal pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...