Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Le pétrole, trouble-fête du rallye de fin d'année à Wall Street?

Wall Street : Le pétrole, trouble-fête du rallye de fin d'année à Wall Street?

Wall Street : Le pétrole, trouble-fête du rallye de fin d'année à Wall Street?Wall Street : Le pétrole, trouble-fête du rallye de fin d'année à Wall Street?

par Lewis Krauskopf

NEW YORK (Reuters) - A sept séances et demie de la nouvelle année, les acteurs de marché estiment que le traditionnel "rallye" de fin d'année de Wall Street peut encore avoir lieu même si la déprime des cours du pétrole pourrait venir gâcher les vacances des investisseurs.

Même si le S&P 500 est en repli de 3,60% depuis le 30 novembre, décembre représente en moyenne le meilleur mois depuis 1950 pour l'indice de référence des gérants de fonds.

En outre, comme la hausse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale a enfin eu lieu, les intervenants devraient pouvoir commencer à penser à autre chose.

Mais le nouvel accès de faiblesse du pétrole, qui pâtit toujours du déséquilibre entre une offre abondante et une demande atone, est source de grandes inquiétudes.

Au cours des 20 dernières séances, la corrélation a été forte entre le S&P 500 et les cours du brut, non loin de creux de quelque 10 ans.

"Sans que l'on sache vraiment pourquoi, le thème est récurrent : les prix bas du pétrole ne sont pas une bonne nouvelle pour le marché actions", a déclaré Eric Kuby, chargé des investissements chez North Star Investment Management.

Après avoir perdu quelque 10% en novembre, le brut léger américain (WTI) et le Brent, les deux cours de référence de l'or noir, sont en repli de respectivement 16,6% et 17,3% depuis le début du mois de décembre.

Goldman Sachs a estimé jeudi que la glissade des cours du pétrole était susceptible de se poursuivre.

"Le pétrole va rester sur le devant de la scène. Comme le brut léger américain continue son déclin, cela affecte le marché actions", a estimé Quincy Krosby, chargé de la stratégie de marché chez Prudential Financial.

LE PÉTROLE VU COMME LE SYPTÔME D'UNE CONJONCTURE DÉPRIMÉE

Alors qu'un bas niveau des cours du pétrole est généralement vu comme un facteur plutôt positif pour l'économie, avec la baisse des factures énergétiques pour les entreprises et celles d'essence pour les automobilistes, leur chute a surtout été récemment perçue négativement sur les marchés actions.

"A mon avis, les gens interprètent le bas niveau des cours du brut comme le signe d'une faiblesse de l'économie mondiale (...)", a dit Gary Bradshaw, gérant de portefeuille chez Hodges Capital Management.

Depuis le début de l'année, le S&P 500 est en repli de 2,6%, à 2.005,55 points. Pour qu'il atteigne le niveau de 2.100 points, qui représenterait une hausse de 2% sur l'ensemble de 2015, retenu en moyenne par les spécialistes interrogés par Reuters, il devra gagner plus de 4,7% sur le temps qui reste imparti.

Même s'il a enchaîné la semaine dernière une deuxième baisse hebdomadaire de suite, le S&P a plutôt bien encaissé le premier tour de vis monétaire en près dix ans aux Etats-Unis, décision prise mercredi par la Fed qui avait été largement anticipée.

"Le fait que le marché actions ait absorbé cette première hausse des taux en près d'une décennie suggère que nous sommes en mesure de terminer l'année sur une note positive", a dit Alan Gayle, directeur des allocations d'actifs chez Ridgeworth Investments.

Wall Street aborde une semaine de trois jours et demi, avec une fermeture anticipée du marché actions le 24 décembre, veille de Noël et une fermeture complète le lendemain.

La journée de mardi sera marquée par les données définitives du produit intérieur brut (PIB) du troisième trimestre, celles relatives aux reventes de logements en novembre et les résultats trimestriels de Nike.

Au programme de mercredi, figurent les commandes de biens durables, les revenus et les dépenses des ménages ainsi que les ventes de logements neufs.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...