Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Le Dow Jones repasse la barre des 18.000 points

Wall Street : Le Dow Jones repasse la barre des 18.000 points

Wall Street : Le Dow Jones repasse la barre des 18.000 pointsWall Street : Le Dow Jones repasse la barre des 18.000 points

par Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini lundi dans le vert, portée par Hasbro et Walt Disney ainsi que par la stabilisation des cours du pétrole.

L'indice Dow Jones a repassé la barre des 18.000 points pour la première fois depuis le 21 juillet dernier, gagnant 106,70 points, soit 0,6%, à 18.004,16.

Le Standard & Poor's 500, plus large, a progressé de 13,61 points (0,65%) à 2.094,34 et le Nasdaq Composite a pris 21,80 points (0,44%) à 4.960,02.

Wall Street avait débuté dans le rouge, affectée comme les marchés asiatiques et européens par la chute des cours du pétrole en réaction à l'échec de la réunion des pays producteurs, dimanche à Doha.

Le brut a perdu jusqu'à 7% en séance sur le Nymex mais a atténué ses pertes sous l'effet d'une baisse de la production du Koweït en raison d'un mouvement de grève.

Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a finalement perdu 58 cents, soit 1,44%, à 39,78 dollars le baril.

Les marchés actions américains avaient largement anticipé une absence d'accord et ont rapidement digéré la nouvelle, explique Terry Sandven, responsable de la stratégie d'investissement chez US Bank Wealth Management.

LE DOLLAR RECULE

Si le contexte géopolitique et macroéconomique continue de peser sur la tendance, les investisseurs se tournent de plus en plus vers les résultats de sociétés, dont les publications se multiplient à partir de ce lundi.

Le titre Hasbro a bondi de 5,79% après ses trimestriels.

A la hausse également, Walt Disney a pris 2,93% après l'excellent démarrage de son dernier film, Le Livre de la jungle.

A la baisse, Morgan Stanley a cédé 0,2% après l'annonce de résultats supérieurs au consensus mais en forte baisse.

Les prévisions pour les résultats des sociétés du S&P 500 au premier trimestre sont pessimistes avec les bénéfices et les chiffres d'affaires attendus respectivement en baisse de 7,7% et 1,3%, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

"Il semble que le marché continue de récompenser les sociétés qui dépassent des estimations revues en baisse", commente Zhiwei Ren, gérant de Penn Mutual Asset Management.

Le retour de l'appétit pour le risque a entraîné un repli du dollar qui cède 0,23% face à panier de devises de référence, dont l'euro, qui progresse de 0,27% face au billet vert à 1,1312 dollar.

Sur le front obligataire, les prix des Treasuries ont baissé sur des ajustements de positions, avec des investisseurs qui concentrent déjà leur attention sur la réunion de la Réserve fédérale, la semaine prochaine. Le rendement des Treasuries à 10 ans a ainsi grimpé à 1,77%, contre 1,75% vendredi.

(avec Abhiram Nandakumar à Bangalore; Patrick Vignal pour le service fraçais)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...