Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Le Dow Jones finit stable, le S&P et le Nasdaq en léger rebond

Wall Street : Le Dow Jones finit stable, le S&P et le Nasdaq en léger rebond

Wall Street : Le Dow Jones finit stable, le S&P et le Nasdaq en léger rebondWall Street : Le Dow Jones finit stable, le S&P et le Nasdaq en léger rebond

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini stable ou en léger rebond mardi, alourdie en fin de séance par le recul du secteur de l'énergie avec la chute des cours du pétrole, et prise entre l'espoir de bons résultats trimestriels et les inquiétudes sur la croissance mondiale.

L'indice Dow Jones a fini en très léger recul, de 5,88 points (-0,04%) à 16.315,19. Le S&P-500, plus large, a repris 2,96 points (+0,16%) à 1.877,70 et le Nasdaq Composite a avancé de 13,52 points (+0,32%) à 4.227,17.

L'indice S&P 500 venait d'accuser sa plus forte baisse en trois jours depuis novembre 2011 et a reculé sur cinq des six dernières séances dans un climat d'inquiétudes croissantes sur la croissance et les craintes d'une propagation du virus Ebola.

L'indice des valeurs liées à l'énergie a perdu 1,23% alors que les cours du pétrole brut chutaient de plus de 4%, tandis que l'indice S&P financier a pris 0,48% après la publication des résultats de trois grandes banques.

Certains investisseurs ont estimé que la récente baisse du marché a été excessive et se focalisent sur la saison des résultats qui a commencé, notamment dans le secteur bancaire.

MARCHÉ SURVENDU

"Dans un environnement qui est survendu, il ne faut pas grand chose pour que la tendance s'inverse", dit Art Hogan, responsable de la stratégie chez Wunderlich Securities.

"Il est difficile de savoir combien de temps cela va durer, mais il arrive un moment où l'attention du marché bascule de la macro à la micro et nous en sommes là aujourd'hui; nous regardons les chiffres société par société."

Les bénéfices trimestriels des entreprises du S&P 500 devraient ressortir en hausse de 6,4% en moyenne et les chiffres d'affaires en hausse de 4%, selon les données Thomson Reuters.

Trois banques majeures ont publié avant l'ouverture.

JPMorgan Chase, qui a dégagé un résultat net positif légèrement inférieur aux attentes, a cédé 0,29%.

En revanche, Citigroup, qui a annoncé son retrait du marché de la banque de détail dans 11 pays ou territoires, a pris 3,15%. La plus internationale des grandes banques américaines a choisi de réduire sa présence à l'étranger sur ce marché pour privilégier la rentabilité.

De son côté, Wells Fargo a perdu 2,73% après ses résultats.

Johnson & Johnson a perdu 2,13% après avoir fait état de bénéfices supérieurs au consensus, grâce notamment au succès d'un médicament contre l'hépatite C mais qui pourrait s'avérer éphémère en raison de l'arrivée sur le marché d'un traitement concurrent plus performant.

Domino's Pizza a fait un bond en avant de 11,33% après un bénéfice trimestriel supérieur au consensus, grâce à ses solides résultats à l'étranger et aux Etats-Unis.

Le géant des semi-conducteurs Intel a publié ses résultats après la clôture. Le titre gagnait 0,59% après Bourse.

(Juliette Rouillon pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...