Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : La rechute des pétrolières entraine les banques

Wall Street : La rechute des pétrolières entraine les banques

tradingsat

(CercleFinance.com) - La baisse du pétrole (-4,4% à 36,25$ sur le NYMEX) a eu raison de la résilience initiale de Wall Street où le repli des indices US s'étageait entre -0,25% et -0,5% jusqu'à la mi-séance.

Les écarts se sont ensuite creusés à la baisse alors que les valeurs minières, pétrolières et parapétrolières subissaient apparemment un carnage... mais à relativiser après des rebonds de +30 à +50% en 3 semaines.

Le Dow Jones a été relativement épargné (-0,65% dans le sillage d'Exxon et Chevron à -2,1%)) mais le S&P500 (-1,15%) subit de plein fouet le plongeon de Chesapeake -17,8%, Southwestern et Murphy Oil -14,7%, Freeport Mc Moran -12%, Devon et Range Resources -11,3%, Transocean -10,2%, Nal Oilwell -9,75%, Apache et Williams -9,5%, Anadarko -8,75%, Marathon -8,3%, Conoco Philips -6,7%, Noble -6%, Hess -5,8%, Baker Hugues et Kinder Morgan -5,4%.

Avec la rechute de valeurs pétrolières très endettées, les bancaires ont été de nouveau attaquées: Bank of America perd -3,5%, Citigroup -3,6%, Régions Financial -3,9%, Morgan Stanley -4,15%, sans oublier Wells Fargo -2% et Goldman Sachs -2,4%.

Le Nasdaq chute de -1,25% dans le sillage des 'biotechs/pharmas' comme Alexion -6%, Vertex -4,4%, Biogen -3,1%, Incyte -2,9% puis de titres volatils comme Micron avec -8%, Illumina -6,9%, Applied Materials -3,4%.

Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...