Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : La capitulation a été évitée mais volumes +100%

Wall Street : La capitulation a été évitée mais volumes +100%

tradingsat

(CercleFinance.com) - La FED, les piliers de Wall Street, les 'équipes anti-plongeon' (elles existent depuis 1987)... tous les 'pompiers' sont montés au front pour contenir l'incendie ce mercredi alors que le Dow Jones plongeait de -460Pts à 15.855Pts et affichait pratiquement -3% (pour la 1ère fois depuis juillet 2011).

Un grand classique, mais également la preuve que tous les voyants passés au rouge et tous les signaux d'alarme techniques se déclenchant simultanément ont convaincu les 'sherpas' qu'il y avait une situation d'urgence à traiter avec détermination.

Certes les indices US ont spectaculairement réduit leur pertes, de nombreux vendeurs à découvert ont été pris à contrepied en seconde partie de séance... mais la volatilité (mesurée par le VIX) est demeurée paroxystique (+15%), à plus de 26 en clôture, après un 'pic' de +30% à 31,06.

Difficile dans ces conditions de juger bénin les scores finaux, même si le Dow Jones ne lâche que -1,05%, le 'S&P' -0,84% car les volumes ont été tout simplement énormes.
Il s'est échangé pas moins de 925 millions de titres sur le 'S&P' contre 400 millions en moyenne au mois de septembre dernier: c'est la séance la plus active -hors séances techniques de '4 sorcières'- depuis les 18 puis 31 mai 2011.

Les dégâts pour les vendeurs de volatilité -qui n'avaient jamais laissé le VIX déborder les 20 au cours des 18 derniers mois- doivent être colossaux.

A noter que les valeurs volatiles du Russel-2000 ont bondi de +1%, la liquidité plus faible a amplifié les écarts à la hausse.

Les ventes se sont accélérées avec la publication d'une chute inattendue de -0,3% des ventes de détail aux Etats Unis en septembre (sans les ventes d'i-Phones, ç'aurait été -0,5%) tandis que l'indice 'Empire State' de la FED d New York a dévissé de 27 vers 6,2 alors qu'un score de 20,50/21 était anticipé.

Une véritable douche froide pour les investisseurs qui se lancent dans une fuite massive vers la sécurité : le rendement des T-Bonds US a plongé de -30Pts de base, sous les 2% (à 1,9%) avant d'en terminer à 2,13% (-8Pts de base).

Parmi les valeurs les plus activement traitées sur le Nasdaq (-0,3% seulement), Microsoft a cédé -1,2%, Apple -1,25%, Tesla a lâché -2,4%, Intel -2,7%, Vertex -3%.
Symétriquement, Baidu a repris +3,4%, Adobe +2,2%, Regeneron +2%.

Les parapétrolières ont activement rachetées et ont bondi de +5% en moyenne, ce qui a vraiment limité la chute du 'S&P'... mais la chute de -4,2% de JP-Morgan a pesé, ainsi que les -4% de Wal-Mart.
Lennar et Pulte Group ont pris +3,5%, dopés par des taux à 30 ans retombés vers 2,75%... mais des taux aussi bas sont un mauvais symptôme.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...