Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Insensible à l'ISM, le Nasdaq bat un record

Wall Street : Insensible à l'ISM, le Nasdaq bat un record

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pour résumer cette séance de 'reprise' après un weekend de 3 jours à Wall-Street: une heure de test des supports/résistances court terme, une heure de lente remontée à l'équilibre puis stabilisation durant 4 heures.

Le Dow Jones par exemple n'est plus ressorti d'un corridor 18.505/18.525 depuis 18H (heure française), sauf à 21H58. C'était la 41ème séance à moins de 0,7% de volatilité, la 39ème s'achevant sur des écarts inférieurs à 0,5%.

Le chiffre du jour fut pourtant spectaculaire et aurait pu justifier une poussée de volatilité, mais rien de tel ne s'est produit, c'est comme si le calendrier économique avait été désert et que les opérateurs se bornent à entretenir le biais légèrement haussier de vendredi.

Pourtant, l'ISM des 'services' US (en chute de 55,5 vers 51,4 contre 55 anticipé) constitue une surprise complète -et une très mauvaise- qui aurait pu provoquer une vague de prises de bénéfices.

Mais Wall Street n'a qu'à peine tressailli vers 16H (-0,2% contre +0,3% à l'ouverture) et affichait globalement un niveau d'équilibre à la clôture des places européennes à 17H35.

Au final, le Dow Jones et le S&P500 affichent +0,25, le Nasdaq +0,5% (nouveau record absolu de clôture à 5.276Pts), soit pratiquement au plus haut du jour.

Parfois, c'est l'analyse 'fine' d'une statistique qui permet de relativiser la donnée brute et d'expliquer la relative sérénité des marchés... mais ce n'est absolument pas le cas.

Dans le détail, les perspectives dans les 'services' semblent encore pires: les entrées de nouvelles commandes dévissent vers 51.4 contre 60,3.

C'est aussi la pire chute depuis janvier 2008 et le pire score depuis décembre 2013... mais la barre d'expansion des 50 est préservée.

Le secteur tertiaire, c'est le 1er pourvoyeur d'emplois aux Etats Unis... et ce chiffre du jour corrobore le ralentissement des créations d'emploi en août. Tout ceci affecte donc les projections des économistes, mais pas les marchés d'actions.

En revanche, on observe une nette détente sur les marchés obligataires qui 'actent' un statu quo de la FED le 21 septembre (à 15/85) et potentiellement le 14 décembre prochain : le '10 ans' US se détend ce soir de 6Pts, à 1,543%.

Côté valeurs, les 'technos' et géants de la 'net.économie' ont été plébiscitées: Netflix a pris +2,8%, Facebook +2,6%, Amazon +2,1%, Yahoo +3,3%, Baidu +6,3%, Netease +3,4%... et Tesla +2,6%.

Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...