Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Initiatives gelées à la veille du rapport 'NFP'

Wall Street : Initiatives gelées à la veille du rapport 'NFP'

tradingsat

(CercleFinance.com) - - Et de 39 !

Wall Street aligne une 39ème séance consécutive sous camisole algorithmique et clôture à l'équilibre: le scénario est identique à celui de la semaine passée.
Rien n'avait bougé avant le sommet de Jackson Hole (et le discours de Janet yellen), rien ne bouge cette semaine, personne ne se risque à quoi que ce soit en attendant la publication du 'NFP' (Non Farm Payrolls) ce vendredi à 14H30.

Les indices US avaient effacé leurs pertes initiales (-0,4%) dès la mi-séance.
Ensuite... plus rien n'a bougé et ils ont fini globalement à l'équilibre avec +0,1% sur le Dow Jones et le Nasdaq, avec un 'S&P' qui finit en rouge pour -0,005%.
C'est le fruit d'une minuscule erreur de programmation algorithmique: elle l'a empêché d'affiche +0,005%, il aligne donc une 3ème séance de 'baisse' consécutive.
Le Dow Jones ne doit ses gains qu'à 2 titres: Wal Mart +2% et Procter & Gamble +1,2%.

La lourdeur initiale de Wall Street a été causée par la chute de -3,2Pts de l'indice ISM manufacturier américain qui ressort à 49,4 contre 52,6 en juillet, alors que les économistes l'attendaient peu changé autour de 52.
Le sous-indice des nouvelles commandes a chuté drastiquement de -7,8 points à 49,1, tandis que celui de l'emploi a reculé à 48,3 contre 49,4 en juillet.

Ces indices témoigneraient d'une contraction de l'activité du secteur industriel, une mauvaise nouvelle corroborée par le repli de l'indice de productivité au T2 publié à 14H30. Il a été revu à la baisse (-0,6% contre -0,5% comme anticipé) du fait de coûts salariaux qui griment de +4,3%/an (révisé de +2% initialement)... des chiffres qui semblent démontrer que les USA perdent de leur compétitivité: une hausse de taux pourrait accroître cette difficulté avec le renforcement du $.

Le fait que Wall Street finisse stable démontre beaucoup d'ingéniosité de la part des 'sherpas' car les replis ont été majoritaires au sein du S&P500 et les hausses majoritaires au sein du Nasdaq, pour le Dow Jones, ce fut du 50/50.

Sur le front sectoriel, les pétrolières ont été largement délaissées: Nrg Energy -4,2%, Mondelez -2,4%, Valero -1,95%, Hess et Noble -1,8%, Chesapeake et Transocean -1,6%, Nal Oilwell -1,5%.

Au sein du 'S&P', rares furent les écarts supérieurs à 2% en valeur absolue, sauf Tesla -5,3% et Lululemon qui a plongé -8,5% (mais en 'after hour').


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...