Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Impacté par la Grèce, a demi soutenu par le FMI

Wall Street : Impacté par la Grèce, a demi soutenu par le FMI

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street s'inscrit en baisse sensible, suite à une glissade peu spectaculaire mais régulière des indices US durant plus de 6 heures : le Dow Jones finit au plus bas et reperd 0,94% au contact des 17.900 (avec un seul titre en hausse au final: Goldman Sachs), le 'S&P' recule de -0,86% (sous les 2.100) et le Nasdaq cède -0,8%.

L'indice du stress -VIX' a grimpé de +7,7% et en termine à son plus mauvais niveau de la semaine à 14,7.

Les pertes auraient pu être plus sévères alors que le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, annonce qu'il ne se rendrait pas à Bruxelles vendredi soir.

Ceci semble indiquer que les parties en présence n'ont pas trouvé et ne trouveront pas d'accord avant ce vendredi, ce qui incite Athènes a demander par avance le report du versement de 300MnsE au FMI prévu ce vendredi et le regroupement des prochaines échéances qui seraient payées à terme, une fois un accord de refinancement conclu.

Angela Merkel admet de son côté qu'un accord semblait improbable entre Athènes et ses créanciers... mais un coup de poker reste possible à tout instant, comme le postule la théorie du jeu si prisée de Yanis Varoufakis.

Les 'chiffres du jour' n'ont pas eu un gros impact sur la tendance: la productivité US a été abaissée de -1,9% à -3,1% en rythme annualisé au premier trimestre 2015, les coûts salariaux progressant de +7,6% au lieu de 5% en première estimation, ce qui reflète une sévère dégradation de la compétitivité des entreprises US.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué aux Etats-Unis lors de la semaine du 30 mai, totalisant 276.000 contre 284.000 (révisé) la semaine précédente, a annoncé jeudi le Département du Travail.

Même si l'ambiance était lourde à Wall Street, à aucun moment ne s'est produit le même genre de 'sell-off' qu'en Europe en milieu de matinée: les opérateurs américains ont eu connaissance avant l'ouverture du communiqué du FMI priant la FED de repousser jusqu'à mi-2016 toute modification de sa politique de taux.

Afin que chacun comprenne bien qu'une hausse de taux serait absurde, le FMI choisit ce jeudi (heureuse coïncidence) pour annoncer l'abaissement de son anticipation de PIB américain de +3,1% à +2,5%.

C'est pourquoi les valeurs du Nasdaq-100 ont connu un repli ordonné, avec peu d'écarts spectaculaires à la baisse: KLA -2,4%, Autodesk -2,2%, Seagate -2% Cisco -1,6%. Il y a même eu quelques hausses comme les +2,6% de Mylan ou les +1,9% de Netapp.

Côté valeurs du secteur énergie, de nouveaux dégagements ont pesé sur Chesapeake -3,8%, Transocean -2,6%, Oneok -2,3%, Nal Oilwell -2,1%, Halliburton -2%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...