Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Hésitations entre l'immobilier et apple

Wall street : Hésitations entre l'immobilier et apple

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street évolue en ordre dispersé mercredi, les chiffres 'corrects' du marché de l'immobilier ne suffisant pas à entièrement rassurer les investisseurs après la grosse contre-performance trimestrielle d'Apple.

En toute fin de matinée, le Dow Jones grappille 0,3% à 11.616,4 points et l'indice Standard & Poor's 500 grignote 0,1% à 1,226.8 points.

De son côté, le Nasdaq Composite recule de 0,4% à 2646 points dans le sillage d'Apple.

La firme de Cupertino (Californie) a annoncé hier soir un BPA trimestriel de 7,05 dollar contre 7,45 attendu, pour un chiffre d'affaires de 28,3 milliards de dollars très en-deçà des 29,7 milliards pronostiqués par le consensus.

C'est la première fois depuis 2004 qu'Apple manque le consensus. En toute logique, ses titres décrochaient de 3,5% à 407,3 dollars ce matin, une correction toutefois moins forte que celle qui se profilait au moment de la préouverture.

Auparavant, les marchés avaient vaguement salué le bon chiffre des mises en chantier aux Etats-Unis pour le mois de septembre, ressorti en hausse de 15% après un repli de 0,7% en août.

Petit bémol tout de même, les permis de construire se sont contracté de 5% le mois derniers, même s'il semble que le secteur immobilier se porte mieux comme le démontrait déjà hier la hausse de l'indice de confiance des constructeurs de maisons individuelles (NAHB).

L'inflation est ressortie sans surprise en hausse de 0,3% en septembre.

Au niveau des valeurs, Abbott Laboratories progresse de 3% après avoir annoncé un projet de scission en deux entreprises cotées, à l'occasion de la publication de ses résultats du troisième trimestre et d'un resserrement de ses objectifs annuels.

Intel gagne pas loin de 4% après avoir fait part de résultats supérieurs aux attentes sur le troisième trimestre, la vigueur de la demande pour la plupart de ses produits éclipsant les difficultés de son processeur Atom.

Travelers bondit quant à lui de plus de 5% même si le groupe a accusé une forte baisse de ses bénéfices au troisième trimestre, sous l'effet des nombreuses catastrophes naturelles qui ont touché les États-Unis cet été.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...