Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Hausse inexorable et records de records absolus

Wall Street : Hausse inexorable et records de records absolus

tradingsat

(CercleFinance.com) - - Des records, encore des records et toujours plus de records: Wall Street ne semble jamais rassasié alors que le rebond de la mi-octobre dure maintenant depuis plus de 4 semaines.
Depuis 24 séances en fait, dont 20 de hausse et une dizaine de records absolus battus depuis le 31 octobre (un jour sur deux, du jamais vu !).

C'est une parfaite illustration du mouvement perpétuel algorithmique: il ne s'est tout simplement produit aucune consolidation de plus de 0,2% depuis le 22 octobre sur le Dow Jones et le 'S&P'.

Le Dow Jones (+0,2%) inscrit sa meilleure clôture de son histoire à 17.688Pts après avoir établi un nouveau record absolu (à 17.736), le S&P500 (+0,51%) inscrit également un nouveaux zénith historique à 2.052Pts (un score qui était anticipé pour le 31 décembre, un 'plus haut' a été inscrit à 2.056Pts), le Nasdaq (+0,62%) déborde les 4.700Pts (à 4.702 après un 'plus haut' de 14 ans et demi à 4.710): jamais il n'a été donné d'observer une hausse aussi violente qu'inexorable que celle qui se dessine depuis le 16 octobre.

Les opérateurs sont d'avis qu'elle va tenter de se perpétuer jusqu'à ce vendredi 21... journée des '3 sorcières'.

Et pour justifier ce rallye inextinguible des indices boursiers ? C'est facile: n'importe quelle 'nouvelle' économique -bonne ou mauvaise, domestique ou internationale- est prétexte à grimper toujours plus haut.

Si c'est mauvais en Europe ou au Japon, il y aura plus de liquidités injectées... mais si c'est positif, alors la croissance mondiale est sur de bons rails et les futurs profits des entreprises US seront plus substantiels.

Plusieurs commentateurs se félicitaient du rebond inattendu de l'indice ZEW en Allemagne... oubliant de préciser qu'ils se réjouissaient chaque mois de le voir reculer (et ce, durant 9 mois d'affilée) puisque cela allait contraindre la BCE à lancer un 'QE' en bonne et due forme (une stratégie que revendiquait hier encore Mario Draghi devant le Parlement européen).
Le Japon s'enfonce dans la récession, les déficits se creusent: qu'à cela ne tienne, Shinzo Abe annule sine die la hausse de TVA prévue pour octobre 2015 pour renflouer les caisses et l'un de ses conseillers économiques préconise d'injecter dans l'urgence 20Mds$ de 'mesures de soutien'... entièrement financées par la planche à billet.
Toujours plus de déficits: toujours plus de liquidités sur les marchés !

Alors, avec un optimisme qui rassemble 85% des suffrages et plus de 45% d'opérateurs souhaitant renforcer leur exposition sur les actions (un record !) dans la perspective d'un rallye de fin d'année, les opérateurs passent en mode 'full risk on' et se ruent sur les 'biotechs' et les 'pharmas' considérées comme les plus volatiles à la hausse.

La liste des vedettes du jour est éloquente: Medtronic +4,7%, Tenet Healthcare +3,7%, Regeneron +3,4%, Gilead +3,25%, Alexion +3%, Celgene +2,3%.
D'autres titres réputés volatils ont également brillé: Discovery +3,9%, Sandisk +2,8%, Tripadvisors +2,5%, Qualcomm +2,3%... sans oublier quelques poids lourds comme Micron +1,8%, Intel +1,4%, Apple +1,3%.

Parmi les rares replis du jour, on notait les deux 'fusionnés' de la veille Baker Hugues -2,6% et Halliburton -1,4%... puis Staples -1,6%, IBM -1,4%, Yahoo -1,2%, Citrix -1%.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...