Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Gain modeste de Wall Street; le rally récent vu avec prudence

Wall Street : Gain modeste de Wall Street; le rally récent vu avec prudence

Wall Street : Gain modeste de Wall Street qui étudie les propos de la FedWall Street : Gain modeste de Wall Street qui étudie les propos de la Fed

par Abhiram Nandakumar et Laila Kearney

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé sur une hausse très modeste lundi, alors qu'elle avait ouvert en léger repli, les investisseurs manquant d'éléments de trading et considérant avec prudence un rally de cinq semaines qui a propulsé le Dow et le S&P-500 en territoire positif pour cette année.

"Je crois qu'on commence à se préoccuper des valorisations", dit Stephen Massocca (Wedbush Equity Management). "Au vu du rally de ces dernières semaines, les actions sont très étirées et vulnérables en cas de mauvaises nouvelles".

L'économie américaine devrait poursuivre sa reprise à rythme modéré, observe Lisa Kopp (U.S. Bank Wealth Management), mais le marché pourrait réagir à de mauvaises surprises qui se nicheraient dans des statistiques européennes ou chinoises.

Et ce même en dépit de l'élément de soutien apporté la semaine dernière par la Réserve fédérale, lorsqu'elle a annoncé ramener de quatre à deux le nombre de hausses des taux prévisibles cette année.

L'indice Dow Jones a gagné 21,57 points (0,12%) à 17.623,87 points. Le S&P-500, plus large, a pris 2,02 points (0,10%) à 2.051,60. Le Nasdaq Composite a avancé de 13,23 points (0,28%) à 4.808,87.

Le marché sera attentif aux statistiques qui viendront dans les semaines à venir et aux nouvelles de sociétés. Ces dernières ne sont pas rares et ont souvent trait à des fusions ou acquisitions.

Le groupe hôtelier Starwood Hotels & Resorts Worldwide a accepté une OPA améliorée de son compatriote Marriott International, plus généreuse que celle proposée la semaine dernière par le chinois Anbang Insurance Group.

Starwood a gagné 4,5% et Marriott a cédé 1,2%.

Le groupe d'études et de conseil aux entreprises IHS a racheté son concurrent Markit en vue de créer une nouvelle entité basée à Londres, une nouvelle délocalisation du siège social d'une entreprise américaine vers un pays au régime fiscal considéré comme plus clément.

IHS a bondi de 10,3% et Markit a avancé de 13,6%.

Le fabricant de peintures Sherwin-Williams a annoncé dimanche un projet d'acquisition de son concurrent Valspar via une OPA amicale.

Sherwin-Williams a lâché 5,3% et Valspar s'est envolé de 23,1%.

Le groupe pharmaceutique canadien Valeant Pharmaceuticals International a gagné 7,4% à Wall Street, après avoir fait part de la démission de son directeur général Michael Pearson et l'arrivée au conseil d'administration de l'investisseur activiste Bill Ackman.

Apple a annoncé lundi le lancement d'un nouveau modèle d'iPhone, plus petit et moins cher que les modèles les plus récents, une nouveauté qui vise les pays émergents au moment où le groupe américain doit faire face à la baisse des ventes de son produit phare.

L'action a terminé stationnaire.

Le volume a été de l'ordre de 6,2 milliards de titres échangés, bien en deçà de la moyenne quotidienne de 8,2 milliards des 20 dernières séances. On compte 1.521 hausses contre 1.493 baisses sur le Nyse et 1.445 hausses pour 1.368 baisses sur le Nasdaq.

Les rendements des Treasuries ont monté, de même que le dollar, en réaction aux déclarations de responsables de la Fed.

Le président de la Fed de Richmond Jeffrey Lacker estime que l'inflation aux Etats-Unis accélèrera vraisemblablement dans les prochaines années et se rapprochera de l'objectif de 2% de la banque centrale.

John Williams, son homologue de la Fed de San Francisco, s'est prononcé pour une nouvelle hausse des taux dès la réunion d'avril, observant des progrès "très encourageants" de l'inflation.

Enfin, le président de la Fed d'Atlanta Dennis Lockhart a dit lundi qu'une nouvelle hausse des taux était envisageable en avril.

La minceur des volumes d'une semaine qui sera écourtée en raison du Vendredi Saint a amplifié les mouvements des cours sur le marché obligataire.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...