Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Gain in extremis malgré discours 3 membres FED

Wall Street : Gain in extremis malgré discours 3 membres FED

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le profil de cette séance de lundi à Wall Street ressemble finalement beaucoup à celui observé en Europe quelques heures plus tôt: une lente décrue par rapport aux niveaux d'ouverture, puis une stabilisation en fin de parcours... puis un sursaut salvateur au cours des toutes dernières minutes, lequel a permis aux indices US de clôturer in extremis 'dans le vert'.

La journée fut particulièrement peu volatile avec un Dow Jones (+0,03% à 16.025) oscillant d'une quarantaine de points (soit 0,25% entre les extrêmes du jour, les autres indices variant de 0,3%, ce qui n'est guère plus spectaculaire).

Le 'S&P' et le Nasdaq ont pris +0,16%, le Dow Transport +0,35% mais le Russel-2000 s'est effrité de -0,22% (toujours ces mêmes scores insignifiants, quel que soit l'indice considéré).
Le seul moteur de la minuscule hausse du jour semble avoir été la décrue du Dollar face à l'Euro qui avance au-delà des 1,3720/$.

Wall Street n'a pas réagi aux propos de Jeffrey Lacker (Président de la FED de Richmond en Caroline du nord qui affirme 'qu'accentuer le soutien monétaire n'aurait sans doute pas d'effet durable sur l'économie américaine et compliquerait encore le démantèlement du programme de rachats d'actifs de la Réserve fédérale. La croissance économique américaine est surtout entravée par des problèmes de démographie et de productivité sur lesquels le soutien monétaire n'aura que des effets limités et transitoires.'

James Bullard a confirmé qu'il serait opportun d'évoquer assez rapidement le scénario d'un 'tapering' et Richard Fisher a affirmé comme d'habitude que le stimulus monétaire devrait être suspendu au plus vite.

Et cela n'a pas davantage impressionné Wall Street puisque le 'S&P' a inscrit sa meilleure clôture historique à 1.808,4Pts, contre 1.808,3Pts le 27 novembre dernier (à la veille de Thanksgiving).

Vu la faiblesse des écarts, il ne fallait pas s'attendre à des hausses ou des baisses spectaculaires: Twitter s'est distingué avec une envolée de +9,3% à 49,15$.

Cabot Oil&gas a pris +4,5%, JC Penney +4,3%, Dow Chemical +3,9%, Micron +3,6%, Tesla +3,1%, Delta Airlines +2,3%, General Motors +1,8%.

Côté repli, on notait Newfield -8%, First Solar -3%, Marathon Petroleum -2%, Biogen -1,7%, Cognizant -1,5%, Seagate -1,4%, EMC -1,3%.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...