Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Finit sur un décrochage surprise et énigmatique

Wall Street : Finit sur un décrochage surprise et énigmatique

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street semblait devoir finir la séance sur une note de stabilité, voir un léger biais haussier... mais il s'est produit au cours du dernier quart d'heure une vague de dégagements que les observateurs ont immédiatement qualifié 'd'inhabituelle'.

Et il y a en effet peu de précédents cette année d'un tel décrochage au cours du dernier quart d'heure, sans aucune 'actualité' (ou même 'rumeur') pour l'expliquer, alors que la stabilité globale du marché semblait totalement sous contrôle.

Mais il ne faut pas donner à l'évènement une dimension disproportionnée: les indices n'ont perdu que -0,3% en moyenne au cours du dernier quart d'heure, ce n'est pas comme s'ils avaient perdu -3% !

Les écarts sont réellement très modestes : le Dow Jones s'effrite au final de -0,06%, le Russel-2000 de -0,13%, le 'S&P' de -0,19% et le Nasdaq de -0,31%.

Malgré quelques dégagements sur les 'biotechs' qui affichent des PER stratosphériques, le Nasdaq préserve facilement le seuil des 5.000Pts (à 5.011 points) et inscrit la 3ème meilleure clôture de son histoire.

Les opérateurs citent comme cause probable du repli un fléchissement du Dollar sous les 1,09/E, ce qui a entrainé un rebond du pétrole vers 47,5$ sur le NYMEX, ce qui pourrait affecter le pouvoir d'achat des ménages.

Mais le repli du Dollar soulage les entreprises exportatrices, donc le marché a vu le verre à moitié vide plutôt qu'à moitié plein.

Le seul chiffre du jour n'a eu aucun impact sur les cours au moment de sa parution: les reventes de logements en février ont rebondi de +1,2%, un score légèrement en-dessous des attentes.

La rencontre entre Alexis Tsipras et Angela Merkel n'a débouché sur aucun accord (déception ?) mais également sur aucun 'clash' (donc espoir ?).

Alors que Wall Street semblait plus indécis, les T-Bonds à 10 ans se sont détendus de -2Pts de base à 1,91%, contre 1,93% vendredi soir: rien de significatif, et la preuve que les déclarations du Vice-Président de la FED -Stanley Fischer- ont été jugées d'une parfaite banalité.

Parmi les replis du jour sur le 'S&P', on remarquait Celgene -4,3%, Vertex -4%, Biogen -2,6%, Regeneron et Amgen -2,2%, Gilead -2%, puis Micron -2,3%, Nvidia -3,3%.

Quelques parapétrolières affichaient en revanche des gains compris entre +3% et +5% (Chesapeake, Noble, Freeport Mc Moran) mais il y a avait autant de titres du secteur en repli de -2% et plus (Anadarko, EOG, QEP Resources Range...).

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...