Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Finit stable juste avant 2 mauvaises nouvelles

Wall street : Finit stable juste avant 2 mauvaises nouvelles

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le statu quo a duré durant pratiquement l'intégralité de la séance à Wall Street où les indices US se sont contentés d'osciller mollement autour du point d'équuilibre: le Dow Jones s'effrite de -0,15%, le 'S&P'termine stable (+0,05%) tandis que le Nasdaq affiche +0,65%. C'est une consolidation 'à l'horizontal' qui duplique avec beaucoup de fidélité le scénario observé en Europe quelques heures auparavant (l'E-Stoxx50 a lâché -0,2% mais Francfort a grappillé +0,3%).

Wall Street n'a guère réagi en début de soirée à cette nouvelle initiative de Standard & Poor's et Fitch Ratings à l'encontre de la notation des 10 principales banques espagnoles et notamment le N°1 européen Santander, Bankinter, Banco Sabadell, BBVA. Les deux agences pointent une croissance atone (qui tend vers la récession), un chômage qui flirte avec les 21% et un stock considérable de créances immobilières douteuses.

Wall Street était fermé lorsque le Parlement slovaque -au terme d'un interminable suspens de près de 9 heures- a rejeté le renforcement du Fonds de secours (FESF) ce qui inaugure une nouvelle crise politique dans le pays et un probable remaniement gouvernemental (étape préalable à un nouveau vote avant la fin de la semaine).

La dernière 'mauvaise nouvelle du jour' est également tombée après la clôture avec la publication très attendue des résultats trimestriels d'Alcoa. Malgré une hausse des profits à 15Cts par titre, le N°1 de l'aluminium est loin d'afficher les 22Cts escomptés par les analystes: le titre est sanctionné (-5% à 9,75$ contre +2% à 10,30$ à 22H01) et les opérateurs tiennent peu compte d'un chiffre d'affaire de 6,42Mds$ (contre 6,24Mds$ attendus) et d'une prévision de croissance de 12% en 2011.

Le Nasdaq a été soutenu par le titre Apple (+3%) dont le cours franchit la barre symbolique des 400$, ce qui conforte son statut de 1ère capitalisation aux Etats Unis (les commandes du nouvel I-Phone ont largement passé le cap du million). Malgré la panne géante de diffusion des E-Mails à l'échelle planétaire, l'opérateur et fabriquant du Blackberry RIM a gagné +5,1% et se retrouve juste devancé par Citrix avec +5,5% tandis que le Google chinois Baidu a pris +4%. Parmi les perdants du jour, First Solar poursuit sa descente aux enfers (-6,7%) et Netflix qui change une fois encore de stratégie dans la diffusion de films 'on line' à chuté de -2,6%.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...