Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Fin de la série baissière, rebond sans vigueur

Wall Street : Fin de la série baissière, rebond sans vigueur

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a mis un terme à une série inhabituelle de 5 séances de repli consécutifs.
Le risque d'en aligner une 6ème à la veille de la dernière séance d'habillage des bilans du 3ème trimestre semblait quasi nulle mais le suspens était encore présent à une heure de la clôture puisque le 'S&P' a flirté avec la zone rouge (1.693Pts au plus bas du jour) avant de se redresser de +0,37% en fin de parcours (même écart pour le Dow Jones) pour en finir au contact des 1.700Pts (à 1.699, le 3ème trimestre se termine bien).
Le Nasdaq a engrangé +0,7% dans le sillage d'e-Bay, Yahoo Regeneron et Bed Bath & Beyond (avec +4,5% respectivement) puis Micron (+3%).

Le rebond des indices US ce jeudi n'avait pas forcément vocation à éviter la cassure de supports majeurs (on en est très loin alors que le cumul de baisse depuis mercredi dernier ne dépasse pas -2% à -2,5%)... mais simplement à démontrer que les vendeurs n'ont absolument pas la force de faire dérailler la tendance haussière long terme après 4 ans et 7 mois de progression à marche forcée.

Il était en outre assez facile d'invoquer les chiffres du jour -relativement neutres- pour justifier un rebond sur fond d'absence de mauvaises nouvelles.
Les promesses de ventes de maisons neuves en août sont en recul de -1,6% mais progressent encore de +5,8% sur 12 mois, et les stocks d'invendus continuent de se résorber.
Les chiffres hebdomadaires du chômage sont ressortis en baisse de -5.000 à 305.000 mais la statistique est biaisée en raison de modifications dans les systèmes informatiques utilisés pour les enregistrer.

La hausse du PIB américain a été confirmée à +2,5% (contre une révision à +2,6% attendue) et la surprise du jour réside dans le recul de -0,1% de l'indice PCE (le baromètre de l'inflation auquel se réfère la FED pour ajuster sa politique monétaire... ce qui garantit pratiquement la poursuite du 'QE-3' fin octobre et dans ce cas, jusqu'à mars 2014).

'Les querelles budgétaires à Washington ne cessent de relever l'inquiétude des investisseurs et mettre la pression sur le marché', indique Saxo Banque pour qui 'l'enjeu des discussions à Washington est double.

Faute d'accord au Congrès, l'Etat fédéral sera confronté à une paralysie budgétaire dès le 1er octobre, début de l'exercice budgétaire, puis dans l'incapacité d'emprunter pour financer le remboursement de ses dettes une fois le niveau du plafond de l'endettement atteint, soit à la mi-octobre selon le Trésor'.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...