Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Et si une hausse des taux restait provisoire ?

Wall Street : Et si une hausse des taux restait provisoire ?

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street semble accueillir avec allégresse la confirmation que la majorité des membres de la FED se prononcerait en faveur d'un relèvement du taux d'intérêt.

Le Dow Jones grimpe de +1,4%, le S&P500 de +1,6% et le Nasdaq +1,8%... grâce surtout au titre Apple qui a bondi d'entrée de jeu de +2,5% et qui affiche +3,1% en clôture: Goldman Sachs a ajouté le titre à sa liste des valeurs 'hautement recommandées' à l'achat avec un potentiel supérieur à 40% par rapport aux niveaux actuels.

Comme les 'minutes' du FOMC concernent des discussions qui se sont tenues il y a plus de 15 jours, c'est déjà une information un peu périmée car de l'eau a coulé sous les ponts, avec des statistique US pas toujours très flamboyantes (les mises en chantier de logement par exemple ont chuté de -11% en octobre, la production industrielle se contracte inexorablement, les salaires stagnent).

Mais le scénario d'une hausse de taux a repris de la crédibilité avec les toutes dernières déclarations de James Lockhart -un des membres les plus 'consensuels' de la FED- qui se disait ce mercredi même 'à l'aise avec l'idée d'une hausse de taux mi-décembre'. Mais cela pourrait-il constituer la véritable amorce d'un cycle de hausse de taux ?

Rien n'est moins sûr puisque les membres de la FED ont également discuté de la stratégie à adopter au cas où la conjoncture de l'économie américaine se dégraderait.

Ils ne sont pas favorables à un nouvel assouplissement quantitatif qui s'inscrirait dans le droit prolongement des QE1, QE2 et QE3, une stratégie dont chacun mesure les limites.

Le Président de la Fed de Minneapolis, Narayana Kocherlakota plaide depuis longtemps pour l'instauration de taux d'intérêt négatifs, à défaut de 'QE', auquel il est également favorable.

Les taux négatifs... une hypothèse justement évoquée une semaine auparavant devant des membres du Congrès américain par Janet Yellen.

Autrement dit, Wall Street aurait déjà 'acté' une hausse de 25Pts de base et se projette déjà vers le 'coup d'après': un nouveau cycle -non pas de hausse mais de baisse de taux- serait dans les tuyaux !

Pour en revenir aux titres qui ont poussé les indices US vers leurs records annuels, il y avait Facebook +2,5%, Netflix +3%, Expedia +3,7%, Vertex +3,9%, Biogen +4,5%... puis les parapétrolières avec Consol Energy +7,7%, Freeport et Baker Hugues +4,5%, Kinder Morgan +4%.

Quelques rares baisses, dont Qualcomm qui chute de -9,4% sur le soupçon de violation de brevet en Corée du Sud.

Target a lâché -4,3% sur un ralentissement surprise du rythme d'expansion de ses ventes en ligne (à +20%, au lieu d'une prévision de +30%, ce qui rend inaccessible l'objectif initial d'une hausse de 40%).

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...