Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Entame de novembre en forme de divine surprise

Wall Street : Entame de novembre en forme de divine surprise

tradingsat

(CercleFinance.com) - Un mois d'octobre d'anthologie s'était achevé vendredi sur une petite vague de prises de bénéfices, bien compréhensible vu les chiffres du PIB et la faible progression des salaires.

Mais la mécanique haussière s'est remise en marche ce lundi, matérialisée par le déclenchement d'un algorithme haussier assez comparable à celui qui avait propulsé le CAC40 de 4.847 jusque vers 4.937Pts entre 9H05 et 15H45 (+2% en ligne droite, sans aucun accroc).

Wall Street n'affiche pas un tel écart entre les extrêmes de séance mais les indices US finissent au plus haut et les observateurs se perdent en conjectures pour expliquer cette avancée: le Dow Jones a repris 0,94%, le 'S&P' +1,2% et le Nasdaq +1,45%.

Le S&P 500 en a terminé à 2.104Pts, à 1,5% de son record absolu... alors que les profits des entreprises et les chiffres d'affaire se contractent au 3ème trimestre et qu'il n'y a aucun signe d'amélioration à l'entame du 4ème.

Voilà un mouvement de reflation des actifs qui tombe très bien, à 6 semaines de la fin de l'année fiscale: le rallye de fin d'année semble avoir commencé (comme en 2014 ?) et c'est probablement le scénario que les banques centrales souhaitaient voir se matérialiser.

La hausse des indices US s'était accélérée vers 15H45 avec la publication du PMI 'markit' (indice d'activité manufacturière américain selon le calcul de l'institut allemand) à 54,1 contre 54 anticipé, chiffre aussitôt contrebalancé par la publication 15 minutes plus tard d'un ISM en recul symétrique de 0,1 à 50,1. Autrement dit, la moyenne des deux chiffres est parfaitement 'neutre'.

Les dépenses de construction aux Etats-Unis (publié à 16H) ont en revanche grimpé plus que prévu, de +0,6% en septembre, pour atteindre un niveau record depuis mars 2007, à 1.090Mds$.

L'un des 'faits du jour', ce fut l'annonce du rachat par Visa Inc. de sa propre filiale européenne Visa Europe pour un montant estimé à 23Mds.

La maison mère, Visa USA, a annoncé 5Mds$ de rachat d'actions, histoire de 'faire passer' des résultats décevants par ailleurs.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...