Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Encaisse sans s'alarmer l'incertitude chypriote

Wall Street : Encaisse sans s'alarmer l'incertitude chypriote

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street clôture à l'équilibre si l'on se réfère au Dow Jones (+0,03%) et en repli limité d'après le Nasdaq (-0,27%) ou le 'S&P' (-0,26%) qui a subi l'impact du recul du compartiment parapétrolier.
New York a consolidé prudemment dans l'attente du résultat du vote du Parlement chypriote dont tout le monde savait qu'il serait négatif (les 3 principaux indices US ne perdant pas plus de 0,6% en moyenne).

La surprise fut que le projet de taxation des dépôts bancaires n'a recueilli strictement aucun suffrage: 36 votes contre et 19 abstentions... dont celle du Président récemment élu Nicos Anastasiades.

La bonne nouvelle qui a fait remonter Wall Street en flêche vers 20H14, c'est l'annonce de la BCE qui va fournir à Chypre toutes les liquidités nécessaires pour éviter un défaut de paiement dans l'attente qu'un nouveau plan de sauvetage soit mis sur pied.

Mais il ne faut pas se voiler la face, il n'existe pas de solution miracle et aucune volonté des allemands ou du FMI de renflouer l'île ou de venir en aide aux banques locales: le problème chypriote demeure donc entier... sans compter le très mauvais signal envoyé aux épargnants, non seulement chypriotes mais de tous les pays fortement endettés d'Europe du Sud.

Les cambistes ne s'y trompent pas puisque l'Euro est rapidement retombé vers 1,2880$ après avoir effectué une brève incursion vers 1,2925 (aux environs de 20H15).

Mais Chypre c'est loin de Wall Street et la population totale de l'île représente à peine celle d'un quartier de Manhattan... et ses besoins en capitaux (6MdsE) équivalent à ce que la FED déverse en 48H dans le système financier américain via son 'QE-3'.

Comment l'Europe peut-elle se pourrir la vie avec un pays dont le PIB annuel est inférieur à 20% de celui du quartier de la Défense (environ 100MdsE) se demande t'on sur les rives de l'Hudson River ?

Si Chypre pouvait faire usage de sa propre planche à billet, le problème serait déjà réglé... à l'américaine !

A Wall Street, les opérateurs ont clairement privilégié les valeurs 'défensives': les plus fortes hausses concernaient Amgen +2,2%, eBay +1,9%, Coca-Cola +1,5%, Hormel Foods +1,4%, Procter & Gamble +1,3%.

Du côté des replis on notait au sein du Nasdaq la chute d'Electronic Arts de -8,3%, de Juniper -5,3%, JDS Uniphase -4,3%, Fossil -3,2%, Expedia -2,8%, Seagate -2,6%, Garmin -2,2%, Priceline, Newscorp et Viacom -1,8%.

Le compartiment parapétrolier a subi sa seconde séance de dégagements appuyés avec Chesapeake -5,1%, Peabody -4%, Schlumberger -3,1%, Marathon Oil -2,9%, Halliburton -2,7%.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...