Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : En net repli derrière l'europe

Wall street : En net repli derrière l'europe

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street s'est orientée à la baisse mercredi matin dans le sillage de l'Europe, les investisseurs s'interrogeant sur la gigantesque opération de refinancement lancée par la Banque centrale européenne (BCE) plus tôt dans la journée.

En toute fin de matinée, le Dow Jones se replie de 0,5% à 12.043,9 points, tandis que le Nasdaq Composite chute de 1,8% à 2554,9 points.

Les banques européennes ont pu se refinancer ce matin auprès de la BCE à un taux fixe de 1% sur trois ans, pour un montant spectaculaire de 489 milliards d'euros.

'Les gens ont commencé à se dire: attendez une minute, si les banques ont besoin d'autant d'argent, c'est qu'elles ont vraiment des problèmes', souligne-t-on chez Capital Spreads.

La question de l'utilisation de cet argent fait également débat, sachant que la BCE souhaite évidemment qu'il soit alloué au rachat des dettes espagnole et italienne.

'Le problème, c'est que si cette exposition accrue à l'Italie et l'Espagne tourne mal, la situation sera bien plus grave d'ici un an', poursuit Capital Spreads. 'C'est pour cela que les vendeurs ont repris la main. C'est un énorme pari qu'a fait Mario Draghi aujourd'hui', ajoute-t-il.

Aux Etats-Unis, la situation économique apparaît beaucoup moins préoccupante.

Les ventes de logements anciens ont ainsi augmenté de 4% au mois de novembre pour atteindre leur plus haut niveau depuis 10 mois, selon la National Association of Realtors (NAR).

Ce chiffre confirme le redressement progressif du marché de l'immobilier.

Sur le plan des valeurs, Oracle décroche de presque 14% après avoir fait part de résultats inférieurs aux attentes pour son deuxième trimestre, plombés notamment par un certain attentisme de ses clients, et dévoilé des perspectives prudentes pour le trimestre en cours.

Nike échappe à la correction (+3,6%) après avoir fait part de résultats meilleurs que prévu pour son deuxième trimestre 2011-12, grâce à une croissance dynamique de ses ventes qui a compensé l'augmentation de ses coûts de production.

Research In Motion s'envole de presque 10% alors que le Wall Street Journal rapporte que Microsoft et Nokia pourraient s'allier en vue de lancer une offre sur le fabricant du BlackBerry.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...