Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : En dérapage contrôlé, mais pas le VIX avec +14%

Wall Street : En dérapage contrôlé, mais pas le VIX avec +14%

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a corrigé (-1,5% en moyenne) mais rien à voir avec la chute en piqué des places européennes (-3,6%).

Le Dow Jones a lâché -1,42%, le S&P500 -1,44% et le Nasdaq -1,67%. Les écarts atteignent -1,8% sur le Russel-2000 et le Dow Transport (soit au pire la moitié du repli des places européennes).

Rien de très spectaculaire... mais le tableau est quelque peu plus alarmant du côté du 'VIX': le baromètre de l'aversion au risque a explosé de +19% en séance (vers 19,35) avant de 'se calmer un peu' en clôture (+14% à 18,2).

Si l'actualité du jour n'avait pas été dominée par la prestation décevante de Mario Draghi et le scandale (c'est en train d'en devenir un) du faux communiqué de la BCE sorti 'par erreur' avant l'heure officielle -immédiatement relayé par Twitter et les réseaux sociaux- Wall Street aurait eu quelques motifs domestiques de baisser.

Les indices US auraient logiquement pu être plombés par une chute inattendue de l'ISM des 'services' à 55,9 contre 59,1 (déjouant un consensus de 57,5). Les commandes de biens durables se redressent de +1,5%, mais l'anticipation était de +1,6%.

Les indices US pourraient mal réagir demain si les chiffres de l'emploi publiés ressortent inférieurs à +200.000, ce qui sèmerait le doute sur la pertinence d'une hausse de taux par la FED le 16/12.

L'un des paradoxes de cette journée, c'est le fort recul des parapétrolières alors que le baril a repris +3,3% vers 41,3$ sur le NYMEX (le Dollar perdant symétriquement -3% face à l'Euro).

Chesapeake perd -12%, Southwest Energy -7,5%, les 2 géants des pipe lines Kinder Morgan -6,8% et Williams -6%, Marathon -6,2%, Devon -5,5%. Une exception au sein du secteur parapétrolier: Transocean gagne +1,5%.

Au sein du Nasdaq, les valeurs volatiles du secteur des 'biotechs' ont également dévissé: Vertex -6,4%, Celgene et Alexion -4,4%, Amgen -3,7%, Gilead -2,9%... et Yahoo perd -3,7%.

Janet Yellen expliquait ce jeudi que la vigueur de la croissance s'affaiblit et que le rythme d'un futur cycle de hausse de taux devra tenir compte de l'environnement économique (autrement dit, il pourrait n'y avoir qu'un ou deux 'tours de vis' en 2016) et qu'il est prématuré de se fixer des objectifs.

Parmi les éléments qui continuent de plaider pour une hausse de taux dès le 16 décembre, elle mentionne le 'frémissement' des salaires que la FED pense détecter (admirons la prudence de la formulation de cet argument qui apparait bien seul au milieu d'un déluge de signaux négatifs évidents).

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...