Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Efface ses gains après stats emploi à réévaluer

Wall street : Efface ses gains après stats emploi à réévaluer

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street avait bien entamé la journée (effaçant en quelques minutes ses pertes de la veille) mais les gains ont fondu dès la mi-journée. Après être revenu à l'équilibre dès 19H30, Wall Street s'est stabilisé et les cours n'ont plus évolué durant les deux dernières heures de la séance: pas question semble t'il d'enfoncer des supports graphiques court ou moyen terme clairement identifiés. Les indices US terminent sans tendance (mais au plus bas du jour, pour la seconde séance consécutive) avec un Dow Jones qui s'effrite de -0,15%, un Nasdaq de -0,1% et le 'S&P' résiste laborieusement avec un score final de +0,02% (à 1.432,3Pts).

Les opérateurs ont mis un peu de temps pour relativiser la 'bonne surprise' constituée par les chiffres hebdomadaires du chômage: ces derniers posent question (nous avons été les premiers à nous en faire l'écho). Beaucoup de commentateurs ont noté avec 'curiosité' que le recul imattendu de -30.000 demandeurs d'allocation (le consensus tablait sur une stabilité) tombait une nouvelle fois au meilleur moment pour l'administration Obama.

C'est en disséquant les chiffres du Département du Travail que les analystes ont découvert la clé de cette embellie inespérée.

La statistique de la 1ère semaine d'octobre a été biaisée (voir faussée) par la Californie qui aurait omis d'inclure dans le cacul des dizaines de milliers de dossiers 'en attente' en fin de 3ème trimestre.

Ce n'est pas une 'première' mais s'agissant d'un Etat aussi important que la Californie, l'incident est rare. Alors gare à la révision à la hausse des chiffres du début de 4ème trimestre ces prochaines semaines... à moins qu'il ne faille attendre jusqu'à début novembre pour que le décompte soit suffisamment exact pour être diffusé.

Mais pour qui ne se soucie pas de ce genre de 'petits détails anodins', la 'réalité' qui transparaissait après publication, c'est que le chômage est au plus bas depuis 4 ans (entrée en fonction de Barack Obama).

Et pas un mot dans la plupart des commentaires sur le creusement de -4,5% du déficit commercial américain au mois d'août.

Vu les scores finaux à Wall Street, il n'y a pas eu pléthore d'écarts spectaculaires: Fastenal et JC Penney ont pris +8,4%, First Solar +3,2%, E-Trade +2,8%, Sears +2,6%, Flextronics +2%, RIM +1,9%, eBay +1,6%.

Côté repli, on remarquait Dollar Tree -7,7%, Tripadvisors -3,3%, Ross Stores -3,1%, Apple -2% (à 628$), Dell -1%. Peu après la clôture, AMD annonçait l'abaissement d'un tiers de son objectif de marge de 44% à 31%: sanction immédiate avec un plongeon de -8% en 'after hour' de 3,3$ vers 2,95$.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...