Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Digère bien l'évocation de 2 hausses de taux

Wall Street : Digère bien l'évocation de 2 hausses de taux

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices US ont réagi négativement lors de la diffusion du communiqué de la FED entre 20H00 et 20H00 et 1 seconde (ce sont des robots qui analysent en quelques centièmes de secondes le compte rendu du FOMC et qui réagissent en moins d'un dixième de secondes)... mais ils sont repassés dans le vert au bout de 2 minutes (une remontée de +0,5%, entre -0,25% vers 20H01 et +0,25% vers 20H05).

Les scores n'ont ensuite guère évolué entre 20H30 et la clôture, les écarts demeurant très modestes et la volatilité réduite comme lors des 3 précédentes séances.

Au final, le Dow Jones et le S&P500 grappillent 0,17% et 0,2% respectivement, le Nasdaq affichant +0,18%... alors que l'aversion au risque (mesurée par le VIX se contracte de -4% à 14,25, ce qui est de bon augure à 48H de la séance des '4 sorcières').

L'exercice de communication de la FED est un succès: la hausse des taux a été évoquée mais les marchés ont bien digéré cette perspective.

Puisque Wall Street a réagi positivement, les opérateurs vont pouvoir verrouiller leurs gains semestriels tout près des sommets annuels et historiques (à 1% près pour le 'S&P') à l'occasion de la séance très technique des '4 sorcières'.

La FED confirme que les taux devraient être relevés par 2 fois de 25Pts de base avant la fin de cette année... mais elle apaise par avance les marchés en expliquant qu'elle adopterait un rythme de relèvement plus lent lors des trimestres suivants.

Janet Yellen explique que la baisse d'activité du 1er trimestre était due à des 'facteurs transitoires'. En ce qui concerne l'emploi, les USA se rapprochent d'une situation plus favorable (mais pas encore optimale), les salaires recommencent à progresser, mais assez lentement.

La patronne de la FED explique que si les taux seront relevés avec lenteur, elle ne peut garantir que les marchés ne connaitront pas des épisodes de volatilité au cours du processus.

De la volatilité, il y en a eu ce mercredi sur le marché obligataire avec des T-Bonds qui ont vu leur rendement se tendre jusque vers 2,39% (+8Pts de base) en matinée avant de revenir à la case départ (à partir de 20H), c'est à dire 2,31%.

Elle souligne également que les marchés se focalisent trop sur le calendrier de la normalisation de la politique monétaire, alors que ce qui compte c'est que l'économie aille dans la bonne direction.

Peu après la clôture, Oracle a déçu les investisseurs avec un chiffre d'affaires de 10,71Mds$ contre 10,92Mds$ anticipé et un profit par titre de 0,78$ contre 0,86$ attendu (soit un écart de -10% par rapport aux estimations). Oracle chutait rapidement de -6,5% après cette publication.

Les parapétrolières qui ont cédé 2% en moyenne ont freiné la progression du S&P500.

Le Nasdaq a été soutenu par l'envolée de +14,6% de Tripadvisor puis des hausses beaucoup plus modestes sur Regeneron +2,2%, Symantec +1,8%, Alexion +1,5%, Comcast +1,25%, Intel et Micron +1%, Facebook +0,9%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...