Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Devrait reprendre son souffle à l'ouverture

Wall Street : Devrait reprendre son souffle à l'ouverture

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au lendemain d'une séance faste sur fond de chiffres de l'inflation jugés rassurants, les indices actions américains devraient reprendre leur souffle à l'ouverture, malgré les résultats meilleurs que prévu de GE.

A plus d'une demi-heure des premières cotations, les 'futures' du CME sur le S&P500 concèdent un point à 2.018 points alors que ceux sur le Nasdaq 100 grappillent 1,75 point à 4.413,5 points.

Jeudi soir à New York, le Dow Jones a progressé de près de 1,3% à 17.141,7 points, le S&P500 a gagné 1,5% à 2.023,9 points, et le Nasdaq Composite a grimpé de 1,8% à 4.870,1 points.

Pour mémoire, les prix à la consommation ont diminué de 0,2% en septembre. 'Si les pressions sur les prix peuvent rester à leur niveau le mois prochain, la probabilité d'une hausse de taux seulement en mars 2016 semble pouvoir se solidifier', estime-t-on chez IG.

Au chapitre des statistiques du jour, seront publiés la production industrielle américaine - attendue en baisse de 0,2% pour septembre, puis l'indice de confiance de l'Université de Michigan, qui devrait légèrement progresser par rapport au mois dernier.

'Un enthousiasme des consommateurs américains - quoiqu'inattendu - serait suffisant pour raviver l'idée de coûts d'emprunt plus élevés avant Noël', prévient à ce sujet Tony Cross, analyste de marchés chez Trustnet Direct.

En attendant, le conglomérat GE a publié ce vendredi un recul de son bénéfice net au troisième trimestre, mais son bénéfice par action hors exceptionnel s'est révélé meilleur qu'anticipé par les analystes.

Le groupe industriel diversifié Honeywell a engrangé un bénéfice net trimestriel en hausse plus forte que prévu, mais il a indiqué 'se préparer à une poursuite de l'environnement de croissance économique lente' en 2016.

Schlumberger, le géant mondial des services parapétroliers, a fait état jeudi soir d'un bénéfice divisé par deux au troisième trimestre et indiqué anticiper un marché 'de plus en plus difficile' et une nouvelle contraction des dépenses d'exploration-production.

Le fabricant de jouets Mattel a vu son chiffre d'affaires et ses bénéfices se contracter une nouvelle fois sur le trimestre écoulé, mais il a reconduit son objectif d'une réduction de ses coûts comprise entre 250 et 300 millions de dollars avant la fin de l'année.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...