Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Devrait être dopé par le rapport sur l'emploi

Wall Street : Devrait être dopé par le rapport sur l'emploi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés américains devraient démarrer la séance de bonne humeur, dopés par un rapport sur l'emploi qui illustre un regain de vigueur très net de l'économie américaine après le 'coup de froid' lié à la météo glaciale du début d'année.

Ainsi, à un peu plus d'une demi-heure de la cloche, les contrats 'futures' sur le S&P 500 gagnent trois points à 1.880,75 points et ceux sur le Nasdaq-100, avancent de sept points à 3.593,75 points.

A la clôture de la séance de la veille, le Dow Jones a perdu un peu plus de 0,1% à 16.559 points, tandis que le S&P500 est resté atone à 1.884 points et que le Nasdaq a progressé de 0,3% à 4.127 points.

L'économie américaine a créé 288.000 emplois non agricoles en avril alors que les économistes en anticipaient en moyenne 215.000. De plus, le Département du Travail a relevé ses estimations pour février à 222.000, et pour mars à 203.000.

Aussi, le taux de chômage a plongé de 0,4 point à 6,3%, son plus bas niveau depuis septembre 2008, là où le consensus ne tablait que sur une baisse à 6,6%. Cette baisse s'accompagne néanmoins d'un taux de participation au marché du travail en recul de 0,4 point aussi à 62,8%.

Toujours au chapitre économique, les investisseurs doivent encore prendre connaissance ce vendredi des commandes à l'industrie pour mars, attendues en hausse de près de 1,5% par rapport au mois précédent.

Dans l'actualité des grands groupes cotés, Chevron a vu ses bénéfices se contracter fortement sur les trois premiers mois de 2014 et a raté le consensus de marché pour son BPA, pénalisé par la baisse des prix et des volumes.

Pfizer a décidé de relever les conditions l'OPA qu'elle veut lancer sur le groupe britannique AstraZeneca, mais le conseil d'administration de ce dernier a rejeté cette nouvelle proposition en jugeant ses termes inadéquats.

Dans le même secteur, Merck serait en discussions exclusives avec Bayer pour lui céder sa division de soins grand public, pour une valorisation de l'ordre de 14 milliards de dollars, d'après des rumeurs de presse.

Enfin, Estée Lauder indique relever sa fourchette cible de BPA pour son exercice 2013-2014, encouragé par une progression dynamique de ses bénéfices et de ses ventes sur son troisième trimestre comptable.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...