Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Déception contenue après ben bernanke

Wall street : Déception contenue après ben bernanke

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street parvient à contenir sa déception vendredi, bien que le discours de Ben Bernanke depuis Jackson Hole n'ait pas tenu toutes ses promesses.

Vers 11h00 (heure de New York), le Dow Jones grignote près de 0,3% à 11.180,3 points, tandis que le Nasdaq Composite reprend 1,4% à 2453,1 points.

Le président de la Fed n'a présenté aucune mesure de soutien à l'économie ce matin depuis le Wyoming et renvoyé au prochain comité de politique monétaire de la Fed l'éventuelle adoption de nouveaux mécanismes stratégiques.

Lors de son discours, le président de la Réserve Fédérale a toutefois rappelé que l'autorité centrale disposait de nombreux outils à utiliser comme autant de stimuli monétaires.

Ces propos sont loin de correspondre aux mesures énergiques attendues par les investisseurs, surtout quand on sait que certains d'entre eux rêvaient encore de l'adoption d'une troisième vague d'assouplissement quantitatif, plus connue sous le terme de 'QE3'.

Les investisseurs semblent malgré confiants dans l'habilité du patron de la Fed à sortir l'économie américain de l'ornière.

Car les derniers chiffres de la croissance sont loin d'être encourageants. Selon le Département du Commerce, le produit intérieur brut (PIB) américain a progressé de seulement 1% en rythme annualisé sur les trois mois d'avril à juin, contre 1,3% en précédente estimation. Par comparaison, les économistes prévoyaient un taux révisé à 1,1%.

Face à de tels chiffres, il n'y a rien d'étonnant à ce que Jan Hatzius, l'économiste en chef de Goldman Sachs, estime que les Etats-Unis ont au moins une chance sur trois de sombrer en récession au cours des deux prochains trimestres.

Petit motif de satisfaction ce vendredi, l'indice de confiance du consommateur américain de l'Université du Michigan s'est établi à 55,7 en août, contre une estimation initiale de 54,9, conformément aux attentes des économistes.

Autre bonne surprise, le joaillier Tiffany & Co brille de mille feux sur le NYSE, avec des gains de 7,4%, après un nouveau relèvement de ses objectifs pour l'exercice en cours, suite à un deuxième trimestre meilleur que prévu, grâce à des ventes très dynamiques.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...