Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Déception après le rapport sur l'emploi

Wall street : Déception après le rapport sur l'emploi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les places boursières américaines s'inscrivent dans le rouge vendredi après la publication de chiffres de l'emploi sans surprise.

En fin de matinée, le Dow Jones se replie de 0,6% à 12.187,1 points, tandis que le Nasdaq Composite rétrocède 0,4% à 2786,3 points.

'La réaction des marchés semble s'expliquer par une déception des investisseurs face à un chiffre de l'emploi proche du consensus', explique un analyste.

'Un sondage réalisé par Marketwach quelques heures avant la publication du chiffre faisait ressortir 218.000 créations d'emploi, un chiffre nettement au-dessus du consensus réalisé lundi', souligne-t-il.

D'après le Département du Travail, l'économie américaine a créé 192.000 nouveaux emplois en février, alors que le consensus officiel visait en moyenne 185.000 créations de postes.

Publiées peu après l'ouverture, les commandes à l'industrie américaine sont ressorties en hausse de 3,1% en janvier, alors que les économistes anticipaient en moyenne une augmentation de 2% environ.

Par ailleurs, les tensions persistantes au Moyen-Orient en général, et en Libye en particulier, continuent de peser sur les cours de l'or noir, avec un baril américain WTI qui flirte désormais avec les 104 dollars (+1,8% à 103,7 dollars), un niveau dangereux pour la croissance mondiale.

Du côté des valeurs, Wal-Mart est stable, à 52 dollars, après avoir annoncé jeudi soir un relèvement de 21% de son dividende annuel à 1,46 dollar, qui sera versé au cours de son exercice 2011-12 par acomptes trimestriels de 36,5 cents par action chacun.

Alcoa recule de 0,5% après avoir finalisé l'acquisition, auprès du norvégien Orkla Asa, d'un procédé carbothermique de production d'aluminium, faisant du géant américain le seul propriétaire de cette technologie.

Whirlpool se replie de 0,9% après avoir annonce qu'il participerait la semaine prochaine à la conférence d'investisseurs institutionnels du courtier américain Raymond James et qu'il profiterait de l'occasion pour réaffirmer ses prévisions pour 2011.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...