Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : De trop bonnes stats font craindre un tapering

Wall Street : De trop bonnes stats font craindre un tapering

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall-Street aligne une 5ème séance de repli consécutif (le Nasdaq s'est replié 4 fois sur 5) mais les écarts sont une nouvelle fois modestes et presque insignifiants en regard des scores observés en Europe ce jeudi (-1,3% en moyenne).
Au final, le Dow Jones et le 'S&P' s'effritent de -0,43%, le Nasdaq de -0,12% (le Russel-2000 finit positif de +0,05%).

Le Nasdaq reste donc l'indice qui a le plus progressé cette année et c'est celui qui malgré tout perd le moins de terrain cette semaine.

A moins d'un spectaculaire rebond ce vendredi en réactions aux statistiques de l'emploi, les marchés US devraient enregistrer leur première baisse en 9 semaines (après 8 de hausse consécutive).

Les raisons de cette lourdeur de Wall Street sont tout aussi paradoxales que celles qui ont justifié des mois de progression obstinée: trop de 'bonnes nouvelles' économiques aux Etats Unis impliquent le risque d'un 'tapering' plus précoce que mars prochain.

Les marchés US espéraient que la FED saurait se montrer très patiente... mais le doute commence à gagner de nombreux opérateurs et comme les gains annuels sont spectaculaires et franchement inespérés vu la faible progression des marges et des profits, il est plus prudent de commencer à prendre des bénéfices, même si les plus optimistes ne veulent rien lâcher dans la perspective des 'habillages de bilans' de fin d'année.

Wall Street a été surpris par la forte révision à la hausse du PIB américain au 3ème trimestre, à 3,6% contre 2,5% (un rehaussement assez 'radical', bien supérieur au consensus qui tournait autour de 3%).

Par ailleurs, les demandes d'indemnité chômage ont nettement reculé (-28.000 à 298.000, on retombe symboliquement sous la barre des 300.000) et cela également renforce les anticipations de 'tapering' (réduction des achats mensuels de la FED, actuellement de 85Mds$).

Hier soir, la Fed avait indiqué dans son Livre beige que le rythme des embauches avait augmenté dans certaines régions en octobre et au début du mois de novembre, des données encourageantes pour l'évolution de l'activité économique aux Etats-Unis.
Tout va donc se jouer demain à 14H30 avec le taux de chômage et le nombre total des créations d'emplois au mois de novembre.

En attendant, le 'S&P' a été plombé par les valeurs financières et bancaires (Morgan Stanley décroche de -3%, JP Morgan de -2,4%, Goldman Sachs -1,9%, Citigroup de -1,8%) puis les constructeurs de maisons individuelles.

Le Nasdaq a été plombé par JC Penney -8,4%, Electronic Arts -6%, Best Buy -2,8%, Activision -2,7%, Microsoft -2,4%, Teradata -2%, Sears -2%, Adobe -1,8%, Cisco -1,6%.

Parmi les quelques bonnes performances du jour, on notait Avago +6,9%, Celgene +2,8%, Intel +2,2%, Yahoo +1,95%, Netapp +1,9%, Broadcom +1,6%.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...