Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Croit au fesf à 2000mdse, la bulle apple éclate

Wall street : Croit au fesf à 2000mdse, la bulle apple éclate

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street s'est enflammé au cours de la dernière heure de cotations sur la rumeur d'un accord franco-allemand pour donner un effet de levier au FESF (sa force de frappe serait portée de 440 à 2.000MdsE). Les indices US affichent au final les scores les plus improbables vu la morosité de la croissance en Europe attendue en 2012, la chute des places asiatiques ce matin (le PIB chinois ralentit, les transactions immobilières chutent de moitié). Le 'S&P' bondit de +2% à 1.225Pts (résistance majeure) et efface ses pertes de la veille.

Le Dow Jones et le Nasdaq reprennent environ +1,6% mais comme il n'y a probalement pas de hasard, le 'DOW' termine a très exactement 11.577Pts: c'est -au point près- son score de clôture du 31/12/2010: trop fort !

L'un des points d'orgue de cette journée de mardi devait retentir peu après 22H avec les résultats d'Intel, de Yahoo puis surtout d'Apple : Yahoo (-1,5% en clôture) prenait +2% vers 22H10 après la publication d'un bénéfice de 21 Cents par titre (contre 0,17$ attendu) et d'un chiffre d'affaire strictement conforme aux prévisions.

Intel annonce un bénéfice de 69 Cents (contre 61 attendu) et un chiffre d'affaires de 14,3Mds$: le titre gagnait +4,5% en transactions électroniques, renouant avec les 24,5$. Intuitive Surgical a publié un profit en hausse de +41% et une forte hausse de ses ventes: le titre s'envolait de +8,2% à 414$.

La déception est venue d'Apple qui annonce 7,05$ de profit par titre contre 7,45$ attendu et 28,3Mds$ de chiffre d'affaire (4,8% en deçà des 29,7Mds$ estimés, les ventes d'I-Phone déçoivent): le titre plongeait de 422 vers 394$, soit environ -6%. C'est la première fois depuis 2004 qu'Apple manque ses objectifs... et ce qui est pire, tant au niveau des bénéfices que du 'CA'.

Les commentateurs évoquaient presque immédiatement une 'Apple Bubble'... mais le titre pesait en clôture pas moins de 10% de la capitalisation du Nasdaq-100 (un cas de figure presque unique dans l'histoire des marchés US).

Quelques heures auparavant, les marchés avaient découvert les trimestriels de Bank of America: malgré un bilan -certes positif de 6Mds$-qui pourrait donner lieu à bien des interprétations vu le nombre d'éléments exceptionnels non récurrents, les profits ont été salués par une envolée de +10%.

Goldman Sachs qui a publié des pertes 5 fois plus lourdes que prévu et un chiffre d'affaires inférieur de 15% aux prévisions a bondi de +6%.

Ceci confirme que 'GS' est vraiment la banque 'qui fait des miracles' !

Même si 'GS' a promis de faire des économies (licencier du personnel, réduire les frais de fonctionnement par tous les moyens), cette hausse est tout simplement surréaliste !

Tout le secteur bancaire nous offre un véritable feu d'artifices avec Morgan Stanley à +9,1%, Suntrust +7,1%, Zions et Citigroup +7%, First Horizon +6,6%, Principal Financial +6,1%, JP-Mogan +5,9%, Fifth Third Bancort +5,6%. Quel contraste avec la lourdeur des banques françaises !

Le Nasdaq a grimpé dans le sillage d'Oracle et Cisco +2,1%, Applied Materials +2,4%, Dell +2,5%, Netapp +3,5%, Citrix +3,7%, Micron +6,2%, Seagate +7,1%. Côté replis, Hospira victime d'un 'profit warning' plongeait de -21%.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...