Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Correction enrayée, mais 7ème repli du Nasdaq

Wall Street : Correction enrayée, mais 7ème repli du Nasdaq

tradingsat

(CercleFinance.com) - C'est le 'vert' qui l'emporte à Wall Street en cette avant dernière séance d'un très mauvais 3ème trimestre boursier (-9% pour le 'S&P')... mais afficher des écarts de +0,1 à +0,3% au maximum au lendemain d'un plongeon de -2,5 à -3% la veille, ce n'est pas très glorieux ni très rassurant.

Le Nasdaq aligne d'ailleurs une 7ème séance de baisse (-0,6% à 4.515Pts) consécutive depuis le zénith des 4.900Pts du 17 septembre (il n'y en avait eu que 6 du 18 au 25 août) et revient tester presque au dixième de pourcent près sa plus basse clôture du 25 août (à 4.505Pts).

Ceci pourrait constituer l'ébauche d'un parfait 'W' haussier alors que les vendeurs à découvert s'en sont donné à coeur joie sur les 'biotechs' et les 'pharmas' depuis le 'tweet à 132 milliards de $' d'Hillary Clinton.

Car 132Mds$, c'est le montant estimé de capitalisation volatilisée sur ce compartiment depuis que la candidate démocrate s'est emparée du cas d'un médicament dont un jeune spéculateur cynique -Martin Shkreli- avait multiplié le prix par 55 (de 13,5$ à 750$ le cachet... dont le coût de fabrication était d'environ 6$).

Wall Street a pris conscience que les laboratoires ne peuvent pas vendre n'importe quel médicament à n'importe quel tarif: les mutuelles de santé et le gouvernement sont déterminés à corriger des abus et risquent de se montrer très pointilleux sur les prix pratiqués, surtout si les démocrates se maintiennent au pouvoir.

La clôture à l'équilibre de New York est plutôt positive en regard de la chute des places asiatique mardi matin et de la cacophonie qui semble régner au sein de la FED.

Les statistiques ont eu peu d'impact sur la tendance, l'indice de confiance des consommateurs américains du Conference Board est ressorti en hausse à 103 contre 101,1 en août, le prix des logements dans les 20 plus grandes métropoles US progresse à un rythme plus lent (+0,6% en août contre +0,9% en juillet).

Les 'biotechs' ne furent pas les seules à plomber le Nasdaq: la chute de -3% de géants comme Apple, Symantec (-3,3%), Facebook (-2,6%) a davantage pesé que la baisse de Mylan (-2,6%), Biomarin (-2,5%) ou intuitive Surgical (-1,6%).

Côté parapétrolières, le panorama fut contrasté avec Kinder Morgan (exploitant de pipe lines) à -5,5%, et Transocean à +3% et Freeport Mc Moran à +2,5%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...