Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Clôture sur des gains symboliques

Wall Street : Clôture sur des gains symboliques

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a terminé la séance de mercredi sur des gains d'ordre symbolique grâce à des rachats à bon compte, et ce malgré quelques dégagements remarquables sur des valeurs concernées par la thématique des fusions-acquisitions.

A la clôture, le Dow Jones a avancé de moins de 0,1% à 16.443,3 points, de même que le Nasdaq Composite à 4.355 points, tandis que le S&P500 a fait du surplace à 1.920,2 points.

'Entre le défaut de l'Argentine, la guerre à Gaza, le retour en récession de l'Italie et les mauvais chiffres économiques en Europe, on était un peu tombés en mode panique dernièrement', a rappelé William Nicholls, vendeur chez Capital Spreads.

'Heureusement, les chasseurs de bonnes affaires ont recommencé à faire leur apparition après l'ouverture des marchés, en quête de bonnes opportunités d'achat', a nuancé le professionnel.

Les investisseurs ont aussi salué la réduction surprise du déficit commercial des Etats-Unis au mois de juin : il s'est réduit sensiblement, à 41,5 milliards de dollars, là où les économistes prévoyaient en moyenne un léger creusement vers 45 milliards.

A noter que les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont diminué de 1,8 million de barils la semaine passée, après avoir déjà chuté de 3,7 millions la semaine précédente.

Du côté des valeurs, Bank of America a pris 1,3% à 15,2 dollars, soutenu par le relèvement de son dividende trimestriel à cinq cents par action ordinaire, contre un cent précédemment.

Walt Disney a cédé 0,2% à 86,6 dollars, après avoir fait état d'une hausse de 22% de son bénéfice net au deuxième trimestre, à 2,2 milliards de dollars, soit 1,28 dollar par action.

Time Warner a chuté de 12,9% à 74,2 dollars, malgré un bénéfice par action meilleur que prévu sur le deuxième trimestre. L'action a souffert de la décision de 21st Century Fox et de son PDG Rupert Murdoch d'enterrer tout projet d'acquisition du groupe de médias.

De même, Sprint a plongé de 19% à 5,9 dollars, sur fonds d'abandon par l'opérateur télécoms de son projet de fusion avec T-Mobile US (-8,4% à 31,1 dollars), selon un article du WSJ.

Walgreens a lâché 14,3% à 59,2 dollars, la chaine de drugstores ayant décidé de maintenir sa résidence fiscale aux Etats-Unis dans le cadre de sa fusion avec Alliance Boots, dont il va exercer son option d'achat sur 55% du capital.

AOL s'est par contre adjugé 7,5% à 41,9 dollars, après avoir fait état d'un sixième trimestre consécutif de hausse de son chiffre d'affaires et de son résultat opérationnel, à la faveur d'une nouvelle vive progression des revenus publicitaires.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...