Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Clôture mitigée sur des nouvelles d'Ukraine

Wall Street : Clôture mitigée sur des nouvelles d'Ukraine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés américains ont terminé la séance de vendredi de façon contrastée, des nouvelles inquiétantes du côté de l'Ukraine ayant brusquement rappelé aux investisseurs que les risques d'ordre géopolitique sont loin de s'estomper.

A la clôture, le Dow Jones a reculé de 0,3% à 16.662,9 points, tandis que le S&P500 est resté quasiment stable à un peu plus de 1.955 points et que le Nasdaq Composite a progressé de près de 0,3% 4.464,9 points.

'Les gains initiaux, sur des espoirs de réduction des tensions, ont été effacés par des nouvelles faisant état de la destruction partielle, par l'armée ukrainienne, d'une colonne russe ayant franchi la frontière', rappelait Wells Fargo Advisors.

Avant cette nouvelle, les opérateurs ne réservaient pas d'accueil défavorable à des données du jour pourtant mitigées, comme l'indice de confiance des consommateurs du Michigan, qui a baissé à 79,2 points alors que le consensus l'anticipait pratiquement stable à 81,7 points.

Par ailleurs, les prix producteurs ont affiché une hausse de 1,7% sur un an en juillet, en décélération par rapport au taux de 1,9% de juin. Il s'agissait là du troisième mois consécutif de baisse du taux annualisé, qui avait culminé récemment à 2,1% en avril.

En outre, l'activité manufacturière dans la région de New York a ralenti sensiblement en août, au vu de l'indice 'Empire State' qui a chuté à 14,7 points, contre 25,6 points en juillet, et alors que le consensus tablait sur 15,5 points environ.

En revanche, la production industrielle des Etats-Unis a augmenté de 0,4% en juillet, un chiffre dépassant de 0,1 point le consensus, grâce en particulier à un bond d'environ 10% de la production du secteur automobile.

Du côté des valeurs, JC Penney a reculé de 2,5% à 9,5 dollars, au lendemain de la présentation par la chaine de grands magasins de résultats de deuxième trimestre en amélioration, mais qui ont laissé les analystes de Crédit Suisse prudents.

Toujours dans le secteur de la distribution, Walmart a cédé 0,7% à 73,9 dollars, alors qu'UBS a abaissé de 85 à 83 dollars son objectif de cours, tout en maintenant sa recommandation d'achat sur la valeur.

Coca-Cola s'est adjugé 1,7% à 40,9 dollars, salué pour une prise de participation dans le capital de l'entreprise californienne Monster Energy, spécialisée dans le segment en forte croissance des boissons énergisantes et caféinées.

Estée Lauder a grappillé 0,3% à 76,2 dollars, à la suite de résultats en hausse pour son quatrième trimestre à la faveur du dynamisme de son activité aux Etats-Unis, dans les pays émergents et dans les rayons 'duty free' des aéroports.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...