Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Chute sur un commentaire trop précis de J.Yellen

Wall Street : Chute sur un commentaire trop précis de J.Yellen

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street n'avait guère réagi lors de la parution à 19H du communiqué de la FED qui confirme une nouvelle réduction des achats mensuels d'obligations par la banque centrale de 10 milliards de dollars (pour moitié des RMBS et l'autre moitié des titres d'Etat).

Le communiqué indiquait également que la FED entend également faire évoluer ses critères d'appréciation de la conjoncture (en vue de calibrer sa politique de taux directeurs) sans donner plus de précision.

Et ces précisions sont intervenues lors de la conférence de presse: et là, l'ambiance a changé, l'optimisme de façade s'est brusquement fissuré, en même temps que les indices US perdaient rapidement jusqu'à -1,1%.
Après un très net 'passage à vide' vers 20H10, les marchés ont repris leurs esprits: ce n'est pas le moment de 'lâcher prise' à 48H des 4 sorcières.

Au final, les indices limitent la casse mais effacent leurs gains de la veille: le Dow Jones a perdu 0,70% à 16.222 (contre 16.125Pts au plus bas), le 'S&P' lâche 0,61% à 1.860Pts, le Nasdaq 0,59%, et le Russel 2000 qui s'était enflammé la veille de +1,4% n'a reperdu que 0,8%.

Enfin, le VIX qui reculait initialement de 5% finit en hausse symétrique de +4,15% à 15,1.

Puisque la correction est liée aux propose de Janet Yellen, les opérateurs n'ont en réalité réagi qu'à un membre de phrase, lequel 'datait' en quelque sorte la période probable d'un future remontée des taux: 6 mois après l'extinction du 'tapering', ce qui signifie que le durcissement monétaire pourrait intervenir dès le mois d'avril 2015 alors que les marchés espéraient pouvoir disposer sereinement de 15 à 18 mois de taux zéro.

Manifestement, l'échéance pourrait être plus proche que généralement anticipé.

Les marchés obligataires ont également réagi négativement, avec un rendement en hausse de +10% sur le '10 ans' à 2,77%, ce qui a plombé l'or qui subit sa plus lourde correction intraday de l'année avec -2% à 1.330$/Oz.

Sur le front des valeurs vedettes du 'S&P', il n'y a pas eu que des replis: First Solar s'est envolé de +20%, Hewlett Packard a repris +3,5%, United Health +2,5%, Nvidia +1,8%, Citigroup +1,7%, Bank of America +1,45%.

Pas de replis spectaculaires en séance avec Newmont Mining -3,1%, Gognizant -2,9%, Alexion -2,8%, Autodesk -2,6%, Joy Global -2,2%, Yahoo -2,15%, Expedia, Baidu et Micron -2,1%, Celgene -1,9%, Gilead -1,6%, Amazon et Facebook -1,5%.

Une correction plus sévère a affecté Guess peu après 21H: le titre plongeait de -7% after hour. Malgré un bénéfice légèrement supérieur de 4Cts aux 78 Cents attendus, les opérateurs n'ont retenu que des prévisions plutôt décevantes avec une perte de 5 à 9 Cents au 1er trimestre.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...