Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Boosté par la FED à 48H des '4 sorcières'

Wall Street : Boosté par la FED à 48H des '4 sorcières'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Fidèle à une tradition instaurée par la FED après le krach de 'dot.com', Janet Yellen s'est employée à dire aux marchés ce qu'ils avaient envie d'entendre.

C'est le scénario rêvé à 48H des '4 sorcières', cette séance technique de basculement vers le second trimestre 2015 va être abordée dans un climat psychologique et technique exceptionnellement favorable, avec a priori, 6 semaines de tranquillité totale sur le front des taux.

Bien entendu si le Dow Jones a repris 200Pts en 5 secondes à 20H00 et 0,01 seconde, c'est parce que des programmes informatiques d'analyse lexicale et sémantique ont 'digéré' le document diffusé informatiquement dans son intégralité en quelques fractions de secondes.

Si le terme 'patience' a disparu (comme prévu), les logiciels ont immédiatement identifié les éléments techniques et conjoncturels tempérant la crainte d'un resserrement trop brutal de la politique monétaire.

Janet Yellen a officialisé la formule tant espérée qui était sur toutes les lèvres depuis 48H: 'retirer le terme patience ne signifie pas... impatience'.

Le Dow Jones a explosé à la hausse (+2% en quelques minutes, cela emporte tous les 'stops' sur son passage) et au final, l'indice phare s'envole de +1,27% à 18.076Pts, le S&P500 prend +1,24% à 2.100 et le Nasdaq +0,92%... et le VIX se détend symétriquement de -11% à 13,95 (retour sous les 14, c'est à dire en zone de confiance très élevée dans un avenir radieux).

Le communique de la FED contient tous les éléments susceptibles de rassurer Wall Street à 48H de la journée cruciale des '4 sorcières': le diagnostic des économistes de la FED tend vers une réduction des objectifs d'inflation, vers un risque de ralentissement de la croissance au 1er trimestre (elle progressera ensuite à un rythme modéré et non 'robuste').

Par ailleurs, aucune date pour 'normaliser' la politique monétaire n'est encore arrêtée: ce ne sera définitivement pas fin avril, ce pourrait être à la mi-juin... ou pas.

Les objectifs de loyer de l'argent à fin 2015 sont également réduits de 0,75% à 0,65% (moyenne des anticipations des membres de la FED), ce qui suggère un rythme de hausse de taux très lent, en fonction d'une panoplie d'indicateurs économiques qui doivent être concordants (aucun pris isolément ne saurait justifier une hausse de taux).

L'attitude de la FED qui demeure potentiellement très 'accommodante' (si la croissance ralentit, pas de hausse de taux avant l'automne, voir décembre 2015) a provoqué une spectaculaire décrue du Dollar (-2% à 1,0860/E et même jusqu'à -3% à 1,1020, un cauchemar pour les vendeurs d'Euro).

Cette baisse du billet vert a entrainé un rebond symétrique du pétrole: +6% à 45$ en clôture sur le NYMEX, après avoir inscrit un cours plancher de 42,05$, le plus bas observé depuis le 11 mars 2009.

Sur le front des valeurs, 90% des valeurs du 'S&P' ont fini dans le vert, avec des hausses plus marquées sur Facebook, Yahoo et Microsoft +2%, Merck +2,1%, Alexion et Amgen +2,2%, Exxon +2,4%, Oracle +2,9% (profits qui stagnent mais dividende relevé), Seagate +3,1%, Chevron +3,4%, Mylan +3,6%... et les plus fortes hausses sont trustées par les parapétrolières avec Cameron et Apache +4,1%, EOG et Noble Energy +4,5%, Freeport Mc Moran +4,6%, Range Resources +5%, Transocean +7,6%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...