Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Avancée sans conviction en fin de matinée

Wall street : Avancée sans conviction en fin de matinée

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés d'actions américains évoluent sans grande tendance vendredi, les investisseurs ne parvenant pas à prendre de décisions claires face à une actualité particulièrement riche.

En toute fin de matinée, le Dow Jones grappille 0,1% à 12.451 points, tandis que le Nasdaq Composite avance de 0,6% à 2780,6 points.

'La lourdeur devrait quand même continuer à dominer, avec des à-coups en fonction de l'évolution de l'actualité sur la dette américaine, les problèmes de l'eurozone et la saison des résultats', indique Scott Marcouiller, stratégiste chez Wells Fargo Advisors.

L'arrivée à terme de plusieurs types d'options sur actions et indices, un évènement connu sous le nom de journée des trois sorcières, devrait également générer une certaine volatilité.

A ce stade de la semaine, le Dow Jones accuse un repli hebdomadaire de 1,7%, le Nasdaq rétrocédant de son côté près de 2,9%.

'Cela aurait pu être bien pire', rappelle un trader.

Il est vrai que les statistiques économiques continuent d'affluer sans véritablement rassurer.

L'indice de confiance du consommateur - calculé par l'Université du Michigan - s'est ainsi établi à 63,8 en estimation préliminaire pour le mois de juillet, contre 71,5 au titre du mois de juin.

Conséquence immédiate, les valeurs liées à la consommation (Home Depot, Disney, McDonald's) affichent toutes les moins bonnes performances de l'indice Dow Jones aujourd'hui.

Citigroup progresse d'environ 1% après avoir dévoilé un résultat net en hausse de 24% au titre de son deuxième trimestre, à la faveur d'un allègement de ses actifs les moins performants.

Google grimpe de 12% après avoir dévoilé jeudi soir des résultats trimestriels solides, soutenus à la fois par la vigueur de ses activités historiques de moteur de recherche et par le développement de ses nouvelles activités.

A noter que la conférence de Barack Obama sur l'avancée des pourparlers sur la dette n'a donné lieu à aucune annonce de mesure concrète, le président s'étant contenté de rappeler la nécessité d'un 'effort partagé' afin de conclure 'quelque chose de grand' pour les 50, voire 100 prochaines années.

Si les résultats des 'stress tests' menés sur les banques européennes seront publiés après la fermeture des places européennes, ils devraient avoir un impact direct sur Wall Street, d'ici moins d'une demi-heure.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...