Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Attendu en retrait après la révision du PIB

Wall Street : Attendu en retrait après la révision du PIB

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street devrait ouvrir sur un repli après une révision en baisse du PIB américain, révision toutefois un peu moins forte que celle attendue en moyenne par les économistes, et alors que la Grèce angoisse toujours les opérateurs.

A moins d'une demi-heure des premiers échanges, les 'futures' sur le S&P 500 reculent de cinq points à 2116,75 points et ceux sur le Nasdaq 100 abandonnent 13,5 points à 4529,25 points sur le CME.

La veille à New York, le Dow Jones et le Nasdaq Composite ont reculé d'environ 0,2% à 18.126,1 points et à 5.098 points respectivement, tandis que le S&P500 a perdu plus de 0,1% à 2.120,8 points.

'La crise de la dette grecque reste dans toutes les têtes. On a une petite chance de voir des avancées sur ce dossier ce week-end, mais il reste peu de temps avant le 5 juin, date prévue pour le prochain versement du pays au FMI', souligne-t-on chez Trustnet Direct.

Publié il y a une demi-heure, le PIB américain a reculé de 0,7% en rythme annuel au premier trimestre, selon une deuxième estimation du Département du Commerce, qui avait initialement annoncé une timide progression de 0,2%.

La dégradation de tendance n'en est donc que d'autant plus forte par rapport à la croissance de 2,2% observée au quatrième trimestre 2014. Toutefois les économistes attendaient en moyenne une baisse du PIB à un rythme plus proche de 1% au premier trimestre.

Toujours du côté des statistiques, seront dévoilés peu après l'ouverture, l'indice PMI pour la région de Chicago, puis l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan au titre du mois de mai.

Dans l'actualité des valeurs, Intel souhaiterait absorber Altera, fabricant de composants électroniques reprogrammables pour serveurs, avec une offre de rachat à 15 milliards de dollars, d'après le New York Post.

L'agrochimiste suisse Syngenta se préparerait à devoir faire face à une nouvelle offre de rachat de la part de son pair américain Monsanto, à un prix relevé par rapport à sa proposition précédente de 45 milliards de dollars, selon Bloomberg.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...