Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Attendu en hausse après le QE européen

Wall Street : Attendu en hausse après le QE européen

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés américains sont attendus en progression sur les premiers échanges, la Banque Centrale Européenne ayant répondu aux attentes des opérateurs avec son programme de rachats d'actifs étendu dévoilé ce jour.

A plus d'une demi-heure de la cloche, les contrats 'futures' sur le S&P 500 s'inscrivent en progression de 18,5 points, pour atteindre 2045 points, et ceux sur le Nasdaq 100 montent de 27,75 points à 4210,5 points.

A la clôture de la séance de mercredi, le Dow Jones a avancé de plus de 0,2% à environ 17554,3 points, le S&P 500 s'est adjugé près de 0,5% à 2032,1 points et le Nasdaq a progressé de près de 0,3% à 4667,4 points.

'Les indices ont effacé leurs pertes initiales sur des rumeurs selon lesquelles la BCE pourrait décider d'un programme de rachats d'actifs de plus de 50 milliards d'euros par mois', rappelait Wells Fargo Advisors.

En fait, Mario Draghi vient d'annoncer, à l'occasion de sa conférence de presse à Francfort, un programme de rachats d'actifs étendu de 60 milliards d'euros par mois, programme qui durera jusqu'en septembre 2016.

Cette annonce éclipse celle du Département du Travail qui a fait part de 307.000 inscriptions aux allocations chômage la semaine dernière, un nombre en baisse de 10.000 par rapport à la précédente, mais tout de même supérieur aux attentes du marché.

Du côté des valeurs, l'opérateur télécoms Verizon a essuyé une perte nette sur les trois derniers mois de l'année dernière, sous l'effet de lourds éléments exceptionnels, sans lesquels son bénéfice net par action a tout de même manqué l'estimation moyenne des analystes.

Par contre, Travelers a réalisé un bénéfice par action meilleur que prévu, ayant profité notamment de la croissance des activités d'assurance aux Etats-Unis et de l'amélioration de son ratio combiné, grâce à une baisse des pertes sur catastrophes.

Jeudi soir, American Express a dévoilé des résultats meilleurs que prévu au titre des trois derniers mois de 2014, le groupe de services financiers ayant profité d'un important gain sur cession d'actif et du dynamisme des dépenses de ses détenteurs de cartes.

eBay a annoncé de son côté la suppression de 7% de ses effectifs et envisager une sortie de la division entreprise de son périmètre, en marge de la publication de comptes trimestriels à peu près conformes aux attentes du marché.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...