Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : 2ème plus forte hausse 2012 sur rien de concret

Wall Street : 2ème plus forte hausse 2012 sur rien de concret

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le Dow Jones (+2,18%, comme le 'S&P') a connu ce jeudi un 'rallye' qualifié de 'massif' par les médias anglo-saxons. Depuis le 2 janvier (marqué par une envolée de +2,3% du 'Dow', pas une seule séance n'avait vu l'indice historique gagner plus de 1,5% (et c'était le 7 juin dernier).

Il s'en est fallu d'un rien que la variation du 2 janvier soit surpassée... mais en terme de points gagnés, +323Pts, c'est du jamais vu depuis le 20 décembre 2011 (presque 2 ans).

En ce qui concerne le Nasdaq, son envolée de +2,25% a effacé d'un coup la moitié du terrain perdu depuis le 19 septembre dernier.
Les 'futures' américains avaient commencé à décoller dès le milieu de la matinée et les anticipation des initiés sont devenues à 16H une information officielle.
Lors d'une conférence de presse diffusée vers 17H, dle Chef de file des Républicains John Boehner a appellé son camp à voter le principe d'une extension temporaire du plafond de la dette ('sous condition' mais le marché a jugé cette restriction de pure forme et sans aucune importance).

Tout le monde a aussitôt fait part de son soulagement -de Mario Draghi à Barack Obama- de voir écarté le risque d'un 'défaut' le 17 octobre.
C'est un scénario auquel strictement personne ne croyait (avec 100% de gérants le jugeant inconcevable).
Finalement, les parlementaires américains pourraient s'accorder 6 semaines de délai, ce qui repousse l'éventualité d'un défaut à fin novembre.

Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, Mr Dudley estime que le 'shutdown' (qui n'est pas encore suspendu après 10 jours) va conduire la FED à repousser l'amorce d'une réduction du 'QE-3'.

Wall Street a depuis longtemps fait le calcul qu'il n'en sera pas question avant l'entrée en fonction de Janet Yellen, laquelle devra apprendre à travailler avec des collaborateurs qu'elle ne connaît pas (les effectifs de la FED vont être renouvelés aux deux tiers), ce qui signifie avec 80% de probabilité une poursuite des injections au moins jusqu'en mars 2014.

Alors que le S&P500 a fini avec 95% de ses composantes en hausse, le secteur financier a bondi de +3,5%, suivi par les 'biotechs'
Gilead +6,5%, Biogen +4,5%, Celgene +4%, United Health +3,9% (seulement devancé par Boeing avec +4%), juste devant JP-Morgan avec +3,5%.

A noter également les hausses de Facebook +4,9%, Baidu +4,6%,

Côté replis, 2 tires seulement :Citrix -11,8%, Sears -6%


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...