Bourse > Actualités > Points de marché > W-Street : Plombé par Twitter, Alibaba lance son IPO aux US

W-Street : Plombé par Twitter, Alibaba lance son IPO aux US

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le compartiment des 'technos' a largement plombé Wall Street sans que l'actualité comporte d'éléments susceptibles d'assombrir les anticipations économiques.

Le 'fait marquant' du jour, c'est le plongeon de -17,8% de Twitter à 31,85$ pour cause d'expiration de la période 'lockup' (les fondateurs peuvent désormais vendre librement un nouveau quota de leurs titres).

Le Nasdaq a fini au plus bas du jour (-1,4% à 4.081Pts), le 'S&P' a lâché -0,88%, le Dow Jones -0,78% à 16.400Pts, le Nasdaq-100 retombe dans le rouge sur l'année 2014. C'est le Russel-2000 qui a subi le plus lourd repli (-1,6%) et le VIX a fait un bond de +3,8% à 13,8.

Il est rare de voir Wall Street chuter aussi lourdement à la veille d'une intervention de la présidente de la Fed devant des parlementaires américains.

Difficile également d'imputer cette correction à la 'stat du jour' qui n'était pas mauvaise: le déficit de la balance commerciale US ressort à 40,4Mds$, à comparer avec un déficit de 41,9Mds$ au mois de février.

C'est assez proche des attentes des économistes qui prévoyaient en moyenne un déficit de 40Mds$ en mars. Le chiffre de février a en outre été révisé par rapport à une estimation initiale de 42,3Mds$.

Cette séance a été également marquée par le repli de Google (-2,4%), Vertex (-2,7%), Adobe (-3,25%) d'Amazon (-4%), Tesla (-3,3%), Facebook (-4,4%), Sears (-4,9%).

Parmi les rares rescapés du jour et complètement détaché du lot, on retrouvait Avago avec +4,8%, loin devant Garmin avec +1,5%.

Peu après la clôture et comme le marché l'anticipait, la plateforme marchande chinoise Alibaba (un mélange d'Amazon, d'eBay et de Paypal) a déposé son dossier d'introduction en bourse et espère lever 1Md$ aux Etats Unis sur les 20 à 25Mds$ que pèsera l'opération). Au total, il pourrait s'agir de la plus grosse introduction en bourse d'une 'techo' depuis Yahoo et Facebook (16Mds$).

NB: Yahoo, détient le quart du capital d'Alibaba dont les profits auraient plus que doublé (+110%) en un an pour atteindre 1,4Mds$ à fin 2013.
C'est 3 fois plus que Facebook (523Mns$) et huit fois plus qu'Amazon (177Mns$). Le dossier semble séduisant, le marché gorgé de liquidités, mais c'est tout de même un gros morceau à avaler.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...