Bourse > Actualités > Points de marché > W-Street : Ne voit que les1100Mds de la BCE, pas le $ à 1,13E

W-Street : Ne voit que les1100Mds de la BCE, pas le $ à 1,13E

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street s'aligne en définitive sur la trajectoire triomphante des places européennes avec des écarts moyens de +1,5% à +1,8%: Dow Jones a pris 1,48% à 17.814), le Nasdaq 1,78% (à 4.750), le S&P500 s'adjuge 1,53% à 2.063... avec 90% de titres en hausse.

Les indices US alignent une quatrième séance de hausse consécutive grâce à la concrétisation du 'QE' que la BCE faisait miroiter depuis 30 mois.
Fin d'un long suspens avec un ultime coup de théâtre: le montant des rachats mensuels atteindra 60MdsE par moins, soit 20% de plus que les 'fuites' organisées la veille laissaient supposer.

Wall Street avait pourtant pris un départ plus que timide alors que la conférence de presse de Mario Draghi était déjà terminée et que tous les aspects du 'QE' de 1.100MdsE étaient déjà connus, disséqués et largement commentés.
Dans un tel contexte, les opérateurs n'ont prêté aucune attention aux inscriptions au chômage qui ont reculé de -10.000 la semaine dernière aux Etats-Unis, à 307.000, alors que le consensus tablait sur -15.000 chômeurs.
Pour revenir à l'annonce 'historique' de la BCE, il facile de comprendre comment les opérateurs le voient 'fonctionner' (efficacité sur l'inflation impossible à déterminer, mais décrue des taux longs quasi certaine) et à qui il va bénéficier: la liste des plus fortes hausses du 'S&P500' est éloquente.
Les principales valeurs financières figurent aux avant postes :Regions Financial +5,4%, Bank of America +4,4%, Citigroup +3,8%, JP Morgan et Travellers +3%, Morgan Stanley +2,3%... AMEX -3,8%.
Le Nasdaq a été dopé par eBay +7,1%, Amazon +4,4%, Twitter +3,3%, Google et American Airlines+3,2%, Expeditors +3%, Apple +2,6%.

Il convient d'émettre un bémol à l'euphorie ambiante: le baril de pétrole a rechuté de -2,6% vers 46,5$ sur le NYMEX, le Dollar a progressé symétriquement de +2,5%, au plus depuis 11 ans, à 1,1315/E, une des plus fortes hausses en moins de 6 heures depuis le 5 janvier 2012 et surtout le 11 août 2010.
Les exportatrices US n'ont pas tressailli... mais combien de temps tiendront-elles ?


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...