Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Vers un rapprochement entre hersant media et le belge rossel

Marché : Vers un rapprochement entre hersant media et le belge rossel

tradingsat

PARIS (Reuters) - Le groupe de presse régionale Hersant Media et le groupe belge Rossel, ont confirmé mardi avoir engagé des négociations en vue de créer une coentreprise qui pourrait donner naissance à un nouveau poids lourd de la presse régionale en France.

Hersant Média, qui possède 27 journaux locaux en France et en Outremer, apporterait les titres de ses pôles Champagne-Ardenne-Picardie (L'Est Eclair, L'Union, L'Ardennais...) et Provence, Alpes-Maritimes et Corse (La Provence, Nice-Matin, Var-Matin ...).

Premier groupe de presse francophone en Belgique, Rossel, qui possède déjà plusieurs titres en France, apporterait de son côté le journal "La Voix du Nord".

"Avec près de 900000 exemplaires vendus quotidiennement, plus de 500 millions de chiffres d'affaires annuel et huit cents journalistes, le nouvel ensemble deviendrait l'un des trois leaders nationaux de la PQR en France", indiquent les deux groupes dans un communiqué.

Leur rapprochement se traduirait dans les faits par la création d'une société holding détenue à parité par les deux groupes de presse.

Le projet d'accord n'englobe pas pour l'instant le journal Paris Normandie qui pourrait toutefois rejoindre la nouvelle entité, "une fois rétabli son équilibre d'exploitation", précise le communiqué.

Les journaux édités par Hersant Media en Outre Mer ainsi son pôle de presse gratuite d'annonces constitué de Comareg et de Hebdoprint restent contrôlés en totalité par le groupe français.

L'accord reste toutefois conditionné au feu vert des banques créancières du groupe Hersant Média qui est lourdement endetté.

Selon le journal les Echos, il a été demandé aux banques d'accepter un abandon de créance de l'ordre de 100 millions d'euros.

S'il se concrétise, le projet de partenariat, qui doit également être validé par les autorités de la concurrence, devrait entraîner une recomposition de taille du paysage de la presse régionale française qui fait face à l'érosion de ses ventes et à la concurrence d'internet.

En 2010, plus de 17 millions de Français en moyenne lisaient chaque jour au moins un titre de presse quotidienne régionale dans un marché toujours dominé par le groupe Ouest-France (plus de deux millions de lecteurs).

Gwénaëlle Barzic et Mehdi-Nicolas El Moueffak

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...