Bourse > Actualités > Points de marché > Usa : Le pib ne pèse pas sur l'obligataire

Usa : Le pib ne pèse pas sur l'obligataire

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les rendements se détendent aux Etats-Unis, le taux à 10 ans perdant cinq points de base à 1,77% : l'attrait pour l'obligataire se maintient donc malgré l'annonce d'une croissance économique américaine un peu meilleure que prévu au troisième trimestre.

Selon de toutes premières estimations, le PIB a augmenté 2% en taux annualisé sur la période, là où les analystes anticipaient 1,8%. La première économie mondiale a donc accéléré au troisième trimestre, par rapport au taux de 1,3% du trimestre précédent.

Toutefois, les économistes réagissent à ces chiffres sans réel enthousiasme. 'Difficile de se réjouir : la croissance reste en deçà de son potentiel alors que les soutiens du troisième trimestre ne seront pas au rendez-vous du quatrième', juge ainsi BNP Paribas.

Comme pouvaient le suggérer les chiffres de ventes de détail dévoilés les mois précédents, le PIB a progressé notamment grâce à la vigueur des dépenses des consommateurs (environ 70% de l'activité économique).

Mis à part ce facteur, la croissance du PIB 'cache des détails surprenants' selon BNP Paribas, qui pointe en particulier un rebond des dépenses du gouvernement fédéral et un recul des importations, au chapitre des contributions positives.

Natixis souligne de son côté des nouvelles décevantes, comme la stagnation de l'investissement en équipements et logiciels et une contraction des exportations, qui reflète apparemment la faiblesse du commerce mondial en particulier avec l'Europe et l'Asie.

'De plus, la bonne surprise au niveau des dépenses publiques traduit principalement la composante volatile de la défense, et nous ne nous attendons pas à ce que ce secteur devienne d'ici peu un moteur important de la croissance', ajoute-t-il.

Aussi Natixis pense que la croissance américaine devrait se maintenir aux alentours de 2,1% pour 2012, et prévient que la consolidation budgétaire promise est susceptible de ramener ce rythme à 1,5% l'année prochaine.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...