Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Un responsable de la fed minimise les attentes d'un prochain qe3

Marché : Un responsable de la fed minimise les attentes d'un prochain qe3

Un responsable de la fed minimise les attentes d'un prochain qe3Un responsable de la fed minimise les attentes d'un prochain qe3

WASHINGTON (Reuters) - Un responsable de la Réserve fédérale américaine (Fed) a relativisé l'impression que la banque centrale était prête à opérer un nouvel assouplissement monétaire lors de sa réunion le mois prochain, soulignant que les indicateurs économiques s'étaient améliorés ces dernières semaines.

Le compte rendu de la réunion d'août de la Fed publié mercredi a montré que beaucoup de membres du comité monétaire soutenaient une intervention de la banque centrale.

Mais le président de la Réserve fédérale de Saint Louis, James Bullard, a déclaré ce jeudi à la chaîne de télévision CNBC que les prévisions économiques s'étaient améliorées depuis la dernière réunion.

"Je pense vraiment que les minutes sont un peu dépassées car nous avons eu certaines statistiques depuis qui ont été quelque peu meilleures", a-t-il dit.

La reprise de l'économie américaine reste timide mais le rapport sur l'emploi de juillet a fait ressortir des créations d'emploi solides et les dernières statistiques sur la production industrielle et les ventes au détail ont été supérieures aux attentes.

James Bullard, qui deviendra un membre votant du comité de politique monétaire l'année prochaine, a aussi exprimé des critiques exceptionnellement directes sur les réponses apportées par les dirigeants européens à la crise de la dette en zone euro.

Il a dit être "pessimiste" sur la capacité de l'Europe à prendre des mesures fermes, tout en minimisant l'impact des problèmes de la zone euro sur les Etats-Unis.

Selon le compte rendu du comité de politique monétaire (Fomc), les membres de la Fed ont estimé qu'un nouvel assouplissement se justifierait sans doute rapidement à moins que la conjoncture économique ne s'améliore sensiblement.

Le président de la Fed, Ben Bernanke, doit prononcer un discours très attendu vendredi prochain lors de la réunion annuelle de Jackson Hole (Wyoming). Il pourrait alors donner des indices sur un éventuel nouveau tour d'assouplissement quantitatif (QE3) qui serait décidé lors de la réunion des 12 et 13 septembre.

AVIS PARTAGÉS

Les analystes estiment qu'il y aura probablement des changements en septembre dans le discours prospectif de la Fed, qui a déjà annoncé qu'elle maintiendrait ses taux d'intérêt proche de 0% jusqu'en 2014.

Mais les incertitudes demeurent sur le fait de savoir si la récente salve d'indicateurs va entraîner un nouveau programme de rachats d'actif, qui s'ajouterait aux 2.300 milliards de dollars de rachats déjà rendus publics par la banque centrale.

Selon James Bullard, la Fed reste délibérément vague sur le calendrier de son éventuelle intervention mais pour lui, il est certain qu'il en faudra beaucoup pour qu'elle se lance.

"Si nous devions renouer, et je pense que ce sera le cas, avec 2% de croissance, peut-être un peu plus, et que le chômage baisse (...) ce n'est pas une grande performance mais pour moi c'est bien assez pour rester en attente", a-t-il déclaré.

La publication du compte rendu de la Fed mercredi a alimenté les espoirs des investisseurs sur un prochain QE3, à l'origine d'un vif rally boursier ces dernières semaines.

"La tonalité des discussions, pour moi en tout cas, était 'la situation n'est pas aussi bonne que ce que nous pensions et si cela continue de décélérer, nous allons devoir faire quelque chose'", a ajouté James Bullard.

Pour le banquier central, la probabilité d'un QE3 est moins importante que ce qu'ont intégré les marchés d'actions dans leurs cours cet été. "Evoluer sur ce rythme lent n'est pas assez pour justifier une action énergique", a estimé James Bullard.

"J'aimerais voir (...) une détérioration ou une indication que l'économie va ralentir encore", pour soutenir le lancement d'un nouveau tour d'assouplissement quantitatif.

Alister Bull, Blandine Hénault pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...