Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Un broker distingue les 'smidcaps dollar'

Marché : Un broker distingue les 'smidcaps dollar'

tradingsat

(CercleFinance.com) - UBS a passé en revue ce matin les petites et moyennes capitalisations ('small et midcaps', soit 'smidcaps') de la Bourse de Paris les plus exposées à la réappréciation que le dollar, qui contre l'euro s'est repris de l'ordre de 9% en six mois. Des sociétés comme Zodiac et Bic devraient en profiter le plus, à l'inverse de Seb et CFAO.

Dans le détail, UBS a identifié d'abord l'équipementier aéronautique Zodiac Aerospace, qui a couvert par des instruments financiers environ 60% de son exposition aux devises. Le groupe, qui facture une bonne partie de ses ventes dans la devise US, “compte hors d'Europe plus de la moitié de ses effectifs et environ 70 sites”, indique son rapport annuel. Autre valeur distinguée : le spécialiste de biens de grande consommation Bic, qui réalise environ 40% de son chiffre d'affaires en Amérique du Nord.

Globalement, les valeurs dont plus de la moitié de l'activité est extérieure à la zone euro devraient profiter des tendances actuelles du marché des changes. Il s'agit selon UBS de Bic (71% environ du CA), d'Essilor (68% environ), d'Imerys (50%) d'Ipsos (66%) et de Rexel et Neopost (55%), sans oublier Teleperformance.

A l'inverse, des groupes comme Seb et CFAO devraient souffrir de la hausse du dollar, dans la mesure où leurs coûts s'expriment respectivement et notamment en yuans, devise liée au billet vert, et en yens.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...