Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Ubs se montre prudent pour le 1er trimestre

Marché : Ubs se montre prudent pour le 1er trimestre

Ubs se montre prudent pour le 1er trimestreUbs se montre prudent pour le 1er trimestre

ZURICH (Reuters) - UBS redoute les effets négatifs des interrogations autour de la zone euro au cours des trois premiers mois de cette année, après avoir annoncé mardi des chiffres en demi-teinte pour son quatrième trimestre 2011.

Le numéro un de l'industrie bancaire en Suisse craint que les niveaux d'activité de la clientèle au premier trimestre 2012 ne souffrent de multiples facteurs.

En plus des incertitudes qui pèsent toujours sur la dette souveraine de la zone euro, l'établissement suisse cite également le système bancaire européen, le déficit du budget fédéral américain ainsi que les craintes persistantes suscitées par les perspectives économiques mondiales en général.

"Tous ces facteurs pourraient remettre en question des améliorations majeures et durables des conditions de marché actuelles et freiner en outre la croissance des revenus, les marges d'intérêts nettes et l'afflux net d'argent frais", souligne UBS dans son communiqué.

La banque estime ainsi que les améliorations des niveaux d'activité et des volumes de négoce traditionnelles au premier trimestre pourraient ne pas se réaliser entièrement, ce qui pèserait sur les résultats globaux du prochain trimestre et sur ceux de la banque d'investissement.

Le bénéfice net s'est établi à 393 millions de francs suisses (326 millions d'euros) au quatrième trimestre contre 1,02 milliard lors du trimestre précédent et une prévision moyenne des analystes de 737 millions.

CHANGEMENTS DANS LA CAISSE DE PENSION

La banque d'investissement a accusé une perte avant impôts de 256 millions de francs après un passif de 650 millions lors des trois mois précédents.

Le segment gestion de fortunes et Swiss Bank a enregistré un bénéfice avant impôts de 882 millions et la branche gestion de fortunes Amériques un résultat positif de 114 millions.

Dans cette dernière, les afflux ont atteint 1,9 milliard de francs alors qu'ils ont atteint 3,1 milliards dans le segment gestion de fortunes. Au niveau du groupe, les afflux ont progressé à 6,4 milliards contre 4,9 milliards trois mois plus tôt.

UBS va mettre en oeuvre divers changements dans sa caisse de pension, ce qui se traduira par un bénéfice unique avant impôts de 485 millions de francs au premier trimestre 2012 et par un crédit sur les fonds propres de 245 millions sitôt que le standard des normes comptables aura été adopté.

UBS avait annoncé lors de sa journée pour investisseurs à la mi-novembre le versement un dividende de 0,1 franc par action au titre de l'année écoulée. Il s'agit d'une première depuis 2006, la banque n'ayant plus versé de coupon en espèce depuis cette année-là. Les actionnaires avaient dû se contenter d'un versement sous forme d'actions au titre pour 2007.

UBS avait également précisé qu'elle prévoyait de réduire de moitié les actifs pondérés aux risques pour les ramener à 145 milliards de francs d'ici 2016. La banque a annoncé les avoir réduits de 20 milliards lors de son dernier trimestre.

La banque avait revu à cette occasion son objectif de rendement des fonds propres (RoE), l'abaissant entre 12 et 17% pour 2013, contre un précédent objectif de 15 à 20%. Le groupe vise également un ratio Tier 1 de 13% selon les normes de Bâle III ainsi qu'un coefficient d'exploitation entre 65 et 75%.

Pascal Schmuck, édité Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...